↓ L'ARTICLE D'AVRIL 2014 ↓

Le faux self

Écrit par Catherine Hervais, psychologue clinicienne. Publié dans Troubles de la personnalité

1 1 1 1 1

avril 2014

Les personnes qui ont une addiction ont dû, pour leur survie, se créer une personnalité de façade depuis l'enfance. C'est un véritable " kit de survie " élaboré par réaction à l'environnement plus que par choix réel. Ce masque peut passer totalement inaperçu dans les relations sociales mais sonne faux dès que les personnes se retrouvent dans des situations qui les confrontent à elles-mêmes. Selon chacune, le masque peut prendre des formes différentes. L'exubérance, la révolte, un comportement fusionnel ou politiquement correct.

Le faux-self est la personnalité dont on s'habille pour plaire aux autres depuis le plus jeune âge.

Isabelle est professeur de philosophie. Elle a cinquante ans, deux enfants, un mari, un look raffiné. Dans les premiers temps de sa thérapie de groupe, elle était plutôt réservée, discrète,"bien élevée".

A son septième groupe son armure se fissura

Elle intervenait peu, écoutait beaucoup. Tout à coup, à son septième groupe son armure se fissura : elle rangea son sourire poli dans sa poche et s'autorisa à exprimer son ras-le-bol de ne pas exister vraiment.

coup-de-coeur-boulimie Parmi les articles les plus lus figure aussi l'article le plus apprécié paru cette année 2013. Son titre: Pourquoi la boulimie est-elle plus forte que la volonté?" aborde la croyance que "l'orsque l'on veut, on peut" et la confronte à l'une des problématiques  qui sous-tend l'addiction. Le remède à l’addiction alimentaire pourrait-il se trouver dans uneapproche plus existentielle que médicale ? Ne faudrait-il prendre le problème à l’envers ? Plutôt que de lutter contre la boulimie ne serait-il pas plus approprié de se remettre en question et de se confronter à une autre réalité que celle que l'on perçoit ?
Lire l'article

This Browser is not good enough to show HTML5 canvas. Switch to a better browser (Chrome, Firefox, IE9, Safari etc) to view the contect of this module properly

Olivia, lectrice du site, nous livre ce mois-ci ses coups de coeur: cinq articles

Boulimie sans vomissements ou hyperphagie
Ca m'a fait beaucoup de bien de le lire, de savoir que mon mal être est reconnu, que ce n'est pas parce qu'on ne se fait pas vomir qu'on ne souffre pas ... étant moi mm BNV. Et j'espère que cet article sera lu par le grand public afin de ne pas toujours associer la boulimie aux vomissements.
Lire cet article...

Boulimie: plus forte que la volonté
..et pourtant je suis une adepte de "quand on veut on peut"...sauf que là, j'ai beau vouloir m'en sortir en me levant tous les matins...impossible de me conditionner!
Lire cet article...

Monologue borderline
Je me suis totalement reconnu dans le premier témoignage, ça m'a soulagée de savoir que je n'étais pas seule à faire semblant, la fofolle en soirée, ne pas regarder les gens dans les yeux etc. Je savais que j'avais une personnalité bizarre je m'auto-diagnostiquais tantôt dépressive tantôt bipolaire, là j'ai l'impression d'avoir trouvé le mot juste: "bordeline".
Lire cet article...

De l'anorexie à la boulimie
Tout d'abord parce que le témoignage de la jeune fille m'a beaucoup touchée puis parce que j'ai eu exactement le même parcours qu'elle... hospitalisations carcérales qui servent à nous traumatisées plus qu'à nous guérir uniquement orientée sur notre symptôme, la peur de devenir boulimique...et le comble de le devenir....
Lire cet article...

Boulimie: la peur d'être soi
Parce que je n'ai "tout simplement pas de moi", à force de vouloir plaire, et de faire presque tout en fonction des autre, je ne sais pas qui je suis...des fois je crois le savoir, des fois j'en suis sûre, puis des fois j'en sais rien, ça change toutes les heures!
Lire cet article...