↓ L'ARTICLE DE MAI 2016 ↓

Un jeu de rôles pour s’affirmer

Écrit par Catherine Hervais. Publié dans Sur l'affirmation de soi

1 1 1 1 1

0-avril2016Les gens hypersensibles sont tellement interpellés par leurs tensions internes et par les discours négatifs qu'ils se tiennent à eux-mêmes, que, bien souvent, ils ne prennent pas réellement l'autre en compte. Ou alors ils le font mais sans être eux-mêmes totalement connectés et de ce fait ils sont rarement en synchronisation réelle. Quand ils communiquent, ils écoutent davantage leurs schémas anxiogènes de pensée qu'ils n'essayent d'être attentifs à ce que l'autre peut ressentir. Par peur de déplaire ils ont tendance à s'excuser souvent, à remercier même quand on ne leur donne rien et à faire des cadeaux par reconnaissance de l'attention qu'on leur porte. Dans leur vie familiale ou amoureuse, ils sont en alternance soit désespérément en quête d'un contact fusionnel, soit dans l'évitement (dès qu'ils se sentent oppressés, c'est à dire très souvent). Ils peuvent être performants dans leurs relations professionnelles parce que l'émotion n'est pas prise en compte, mais ils ont du mal à communiquer dans leurs relations intimes. Par peur d'être envahis, ils deviennent vite fuyants ou violents. Par peur d'être laissés pour compte ils peuvent harceler, ou, paradoxalement, rompre brutalement et définitivement..

coup-de-coeur-boulimie Parmi les articles les plus lus figure aussi l'article le plus apprécié paru cette année 2013. Son titre: Pourquoi la boulimie est-elle plus forte que la volonté?" aborde la croyance que "l'orsque l'on veut, on peut" et la confronte à l'une des problématiques  qui sous-tend l'addiction. Le remède à l’addiction alimentaire pourrait-il se trouver dans uneapproche plus existentielle que médicale ? Ne faudrait-il prendre le problème à l’envers ? Plutôt que de lutter contre la boulimie ne serait-il pas plus approprié de se remettre en question et de se confronter à une autre réalité que celle que l'on perçoit ?
Lire l'article

This Browser is not good enough to show HTML5 canvas. Switch to a better browser (Chrome, Firefox, IE9, Safari etc) to view the contect of this module properly

Elsa, lectrice du site, nous livre ce mois-ci ses coups de coeur

Une internaute, Elsa, a lu un grand nombre d’articles publiés par boulimie.fr. Nous lui avons demandé quels articles lui ont le plus « parlé ». Elle en a sélectionné cinq.

Qu'est-ce que la boulimie ?
J'ai trouvé cet article très clair. Je l'ai montré à ma mère qui se disait boulimique et aussi, mais qui après avoir lu cet article a bien compris la différence entre avoir des crises de boulimie de temps en temps et, comme moi, avoir une addiction alimentaire
Lire cet article...

Boulimie anorexie, quelle différence ?
En lisant cet article j'ai compris qu'en un sens, même si c'était encore plus horrible à vivre, il valait peut-être mieux que je devienne boulimique : si j'étais restée anorexique je n'aurais probablement pas voulu faire de psychothérapie ce qui aurait été vraiment dommage. Non seulement mes boulimies se sont espacées mais surtout je vis tellement mieux depuis que j'en fais une…
Lire cet article...

Thérapies cognitives
Cet article m'a permis de comprendre pourquoi ma première thérapie n'a pas marché : trop centrée sur le comportement alimentaire. C'est vrai que maintenant, dans ma psychothérapie, je n'aborde jamais le problème de la nourriture. Et c'est depuis que je ne l'aborde plus qu'il commence à n'être plus un problème.
Lire cet article...

Où est ma place ?
Quand j'ai vu ce titre je me suis immédiatement jeté sur cet article. « Où est ma place ? », une question que je me suis souvent posée… Je m'aperçois que je ne suis pas la seule et que ma désorientation est, elle aussi, un symptôme.
Lire cet article...

Vidéo: "de la guérison" du Pr. Jeammet
Merci pour cette vidéo. J'avais entendu parler du professeur Jeammet, mais je ne l’avais jamais entendu parler. Je trouve qu’il met droit dans le mille.
Lire cet article...