↓ L'ARTICLE D'AOÛT 2014 ↓

1 1 1 1 1

Écrit par Catherine Hervais, psychologue clinicienne.

La boulimie, une fuite du réel ?

aout 2014 boulimie fuite du reel

Si les personnes qui ont une addiction alimentaire paraissent parfois malades, tant physiquement que psychologiquement, ce n'est pas le cas du plus grand nombre. La majorité impressionne par leur équilibre physique et mental ainsi que par des talents souvent hors du commun.

Mais cette superforme apparente n’est qu’un masque. En réalité, la journée de cours ou de travail terminée, rien ne peut les distraire de l’ennui. Tels des nourrissons contre le sein de leur mère, elles n’ont qu’une seule vraie motivation  : se remplir et dormir.

Pourquoi éprouvent-t-elles un besoin de manger aussi violent et compulsif ? Est-ce parce qu’en mangeant n’importe comment elles créent une addiction ? Est-ce pour fuir la réalité ?

Il est important de répondre à cette question parce que cela peut orienter vers une façon différente de traiter.

Dans le monde entier, les hôpitaux et les cliniques spécialisées utilisent depuis une trentaine d’années le même protocole pour soigner les personnes qui souffrent de boulimie (avec ou sans vomissements).

coup-de-coeur-boulimie Parmi les articles les plus lus figure aussi l'article le plus apprécié paru cette année 2013. Son titre: Pourquoi la boulimie est-elle plus forte que la volonté?" aborde la croyance que "l'orsque l'on veut, on peut" et la confronte à l'une des problématiques  qui sous-tend l'addiction. Le remède à l’addiction alimentaire pourrait-il se trouver dans uneapproche plus existentielle que médicale ? Ne faudrait-il prendre le problème à l’envers ? Plutôt que de lutter contre la boulimie ne serait-il pas plus approprié de se remettre en question et de se confronter à une autre réalité que celle que l'on perçoit ?
Lire l'article

This Browser is not good enough to show HTML5 canvas. Switch to a better browser (Chrome, Firefox, IE9, Safari etc) to view the contect of this module properly

Olivia, lectrice du site, nous livre ce mois-ci ses coups de coeur: cinq articles

Boulimie sans vomissements ou hyperphagie
Ca m'a fait beaucoup de bien de le lire, de savoir que mon mal être est reconnu, que ce n'est pas parce qu'on ne se fait pas vomir qu'on ne souffre pas ... étant moi mm BNV. Et j'espère que cet article sera lu par le grand public afin de ne pas toujours associer la boulimie aux vomissements.
Lire cet article...

Boulimie: plus forte que la volonté
..et pourtant je suis une adepte de "quand on veut on peut"...sauf que là, j'ai beau vouloir m'en sortir en me levant tous les matins...impossible de me conditionner!
Lire cet article...

Monologue borderline
Je me suis totalement reconnu dans le premier témoignage, ça m'a soulagée de savoir que je n'étais pas seule à faire semblant, la fofolle en soirée, ne pas regarder les gens dans les yeux etc. Je savais que j'avais une personnalité bizarre je m'auto-diagnostiquais tantôt dépressive tantôt bipolaire, là j'ai l'impression d'avoir trouvé le mot juste: "bordeline".
Lire cet article...

De l'anorexie à la boulimie
Tout d'abord parce que le témoignage de la jeune fille m'a beaucoup touchée puis parce que j'ai eu exactement le même parcours qu'elle... hospitalisations carcérales qui servent à nous traumatisées plus qu'à nous guérir uniquement orientée sur notre symptôme, la peur de devenir boulimique...et le comble de le devenir....
Lire cet article...

Boulimie: la peur d'être soi
Parce que je n'ai "tout simplement pas de moi", à force de vouloir plaire, et de faire presque tout en fonction des autre, je ne sais pas qui je suis...des fois je crois le savoir, des fois j'en suis sûre, puis des fois j'en sais rien, ça change toutes les heures!
Lire cet article...