SITE D'INFORMATIONS POUR LA COMPRÉHENSION ET LE TRAITEMENT DE L'ADDICTION ALIMENTAIRE: BOULIMIE, ANOREXIE, HYPERHAGIE ETC.

↓ L'ARTICLE D'AVRIL 2018 ↓

  • Accueil

Pourquoi la boulimie m’est-elle tombée dessus?

4.8333333333333 1 1 1 1 1 (12 Votes)

mars 2018 edito boulimieJ’entends souvent certaines personnes parler de leur boulimie anorexie en me disant qu’avant de tomber «malade», elles allaient bien. Je leur explique que l’addiction en soi n’est pas une maladie. Elle peut occasionner des troubles physiques ou des phases dépressives qui nécessitent un accompagnement médical. Mais à la base elle sert psychologiquement à apaiser une angoisse existentielle très profonde.

Quand la psychanalyse se penche sur le mental des personnes boulimiques anorexiques, elle trouve un trouble identitaire qui n’est pas du à la boulimie, contrairement à ce que beaucoup de psychiatres pensent encore, mais à des angoisses surdimensionnées qui rendent ces personnes incapables de vivre leur propre vie.

C’est la psychanalyste Joyce Mac Dougall qui a importé de la langue anglo-saxonne le mot «addiction» parce qu’elle trouvait que le mot «toxicomanie» n’etait pas approprié pour mettre en avant l’aspect psychologique qui est à l’origine des actes répétitifs et destructeurs dans lequel certaines personnes s’enferment malgré elles.

Ainsi, dans un article « Économie Psychique de l’Addiction »1 elle présente trois cas de personnes boulimiques. En se penchant sur la boulimie, tout aussi sévère que la toxicomanie, mais probablement plus accessible à l’éclairage de la psychanalyse, Joyce a trouvé le mot « addiction » plus adapté pour mieux comprendre ce qui se passe dans le mental de ceux qui ont besoin d’un comportement aliénant et destructeur pour vivre2.

En effet, explique-t-elle dans son article, l’addiction n’est pas qu’aliénante et destructrice. Elle est aussi apaisante. Et surtout elle empêche l’émergence d’angoisse archaïques très profondes.

Message d'accueil aux boulimiques anorexiques

Pourquoi ce site ?

Parce que ce site peut vous être très utile pour vous aider à comprendre que l'origine de votre problème n’est pas la boulimie mais ce qui vous rend boulimique.

Vous ne lirez donc pas ici les sempiternels conseils censés vous aider à contrôler et diminuer la fréquence et l'importance de vos crises (ou grignotages). Par contre, vous trouverez des informations issues des dernières recherches neurophysiologiques et psychologiques qui se sont penchées sur le phénomène mental de l’addiction.

LIRE LA SUITE

Quelques pistes pour l'entourage

Vous avez dans votre entourage une personne qui est (ou que vous pensez être) boulimique anorexique ?

Votre courage mérite d'être reconnu et souligné car la vie avec elle peut être terriblement difficile. Notre souhait est que ce site vous aide. L’entourage est souvent en souffrance, ne comprend pas, ne sait pas quoi faire. D’un autre côté le monde médical a souvent une approche comportementale (qui peut aider dans les moments de crise aigüe) mais qui ne résoud parfois pas le problème à long terme. Nous vous proposons ici des pistes de réflexion.

LIRE LA SUITE