SITE D'INFORMATIONS POUR LA COMPRÉHENSION ET LE TRAITEMENT DE L'ADDICTION ALIMENTAIRE: BOULIMIE, ANOREXIE, HYPERHAGIE ETC.
1 1 1 1 1 (29 Votes)

Guide de survie
pour vous et vos proches

boulimie-anorexie-catherine-hervais

 

 

Partagez sur

 

ed. InterEditions, 2012

Que dire à ses proches quand on ne peut pas s’empêcher d’engouffrer des tonnes de nourriture, quand le compte en banque se vide aussi vite que le réfrigérateur ? Comment leur expliquer qu’en plus d’être obsédé par la nourriture on se sent absent de sa propre vie et souvent très loin de leurs préoccupations ? Comment leur faire comprendre que sortir (le soir ou le week-end) est parfois insurmontable ? Que le moindre reproche, même non verbal peut mettre KO pour la journée ? Enfin comment les rassurer, leur dire qu’on va s’en sortir alors qu’on ne sait pas ce qu’on a, pourquoi c’est venu et comment ça s’en va ?.

Catherine Hervais, psychologue, spécialisée dans le traitement des personnes boulimiques depuis 30 ans a écrit ce guide de survie pour tous ceux dont la vie est bouleversée par la boulimie, que ce soit la personne concernée ou les proches. Elle explique d’où ça vient et aussi qu’on s’en sort à condition de prendre le problème pour ce qu’il est réellement : un trouble de la personnalité (peurs, angoisses, phobie sociale) dont le problème alimentaire n’est qu’un symptôme. A lire quand on est boulimique et à confier à ceux de ses proches qui veulent comprendre et apprendre non pas ce qu'il faut faire mais ce qu'il faut éviter de faire.

 

Imprimer

Boulimie : problème d'estime de soi ?

boulimie

 

Une personnalité particulière

La boulimie est un symptôme envahissant, mais c’est aussi le réflexe de survie d’une personne qui n’est pas dans sa peau (contrairement à la majorité des gens qui sont plus ou moins bien dans leur peau). Une approche thérapeutique particulière s’impose.

Pour vous abonner à notre newsletter


LIRE LA SUITE   

L’efficacité d'un groupe de parole (aujourd'hui à distance)

new 0

 

C'est son tout premier groupe de parole en visio-conférence

Le confinement n’a pas eu que des inconvénients: les groupes à distance font souvent l'adhésion des nouvelles... comme des anciens. même s'ils ne sont plus boulimiques. Les participants viennent de pays différents et s’immergent immédiatement dans un langage commun.

 

 

VOIR LES TEMOIGNAGES