| Imprimer |

Catherine Hervais, interview

Écrit par . Publié dans Vidéos du mois

1 1 1 1 1 5.0 Stars / 3 Ratings

Extrait d'un interview¹ de Bernard Pivot dans "Bouillon de culture"

Interview de Catherine Hervais par Bernard Pivot dans Bouillon de culture

Cet interview a eu lieu lors de la parution de la première édition de son ouvrage : « Les toxicos de la bouffe »². Il fallait, expliquait-elle que les personnes boulimiques comprennent que leur besoin de manger trop et tout le temps est lié à leur peur de la vie, l’ennui, leur peur des autres, leur difficulté à être (surtout dans l’intimité quand les émotions sont en jeu.

Et qu’elles ne peuvent s’en sortir qu’en faisant l’acquisition d’une véritable « maturité affective » qui leur permettrait de ne pas fusionner avec l’autre ni le fuir et devenir enfin elles-mêmes.

Où en est-on aujourd’hui quant à la compréhension et au traitement des personnes qui ont une addiction alimentaire ? Presque au même point qu’il y a onze ans. La prise en charge est encore quasi exclusivement médicale et le but recherché reste de vouloir faire disparaître rapidement les crises. Or si la médecine a sa place pour soigner les conséquences de la boulimie, l’addiction quant à elle reste l’affaire des psychanalystes et psychothérapeutes confirmés, exercés à la communication authentique, transparente, d’égal à égal pour apprendre à devenir soi, dans une relation affective à l’autre flexible et fluide.

¹ Interview de Catherine Hervais du 23 mars 1991 illustrant notre article de novembre 2013 intitulé "Boulimie.fr, pour quoi faire?"
² Présentation par l'auteure de son livre "Les toxicos de la bouffe"

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter

Jean-Pierre Bernadaux, webmestre.