Leurs expériences des thérapies traditionnelles

Utiles, voire indispensables à court terme pour votre santé physique et mentale, ces témoignages montrent l'intérêt parfois, mais la limite aussi (à plus ou moins long terme) des approches qui ne ciblent pas en premier le problème identitaire et relationnel. Ils montrent également l'intérêt d'une posture thérapeutique, trop distante ou trop "maternante".

Que ce soit à l'hôpital ou en clinique...

Les service médicaux spécialisés dans la boulimie anorexie sont essentiels parfois pour vous garder en vie. Un énorme sous-poids ou une dépression liée à une prise de poids massive en très peu de temps justifie une hospitalisation. Mais une psychothérapie ciblée sur vos troubles de personnalité sera ensuite nécessaire pour vous délivrer (entre autres symptômes) de l’obsession alimentaire.

.. ou avec un psy centré sur le symptôme alimentaire.

Même si vous êtes convaincu que votre seul problème est la boulimie, votre boulimie est le calmant d’une angoisse qui vient de votre personnalité. Toutes les thérapies centrées sur votre symptôme alimentaire, même celles qui cherchent à analyse l’émotion qui précède ou suit la crise ne vous serviront pas à grand chose.

001 dixie

Que ce soit avec un psy trop neutre ou trop maternant...

Les témoignages qui suivent vous montrent à quel point l'implication du thérapeute est nécessaire certes, mais dans une vériatable relation, d'égal à égal. La troisième vidéo, celle du Pr. Irvin Yalom est très explicite sur la nécessité d'une véritable relation en psychothérapie.

.. ou une thérapie individuelle centrée sur le passé.

La plupart des personnes qui souffrent d'une addiction alimentaire voient d'abord un psychothérapeute individuel… mais ça n’avance pas vraiment jusqu’à ce qu’elles découvrent la psychothérapie de groupe centrée sur le problème identitaire et relationnel.

002 lolo 002 lolo 003 dixie

 

Les autres témoignages dans les pages suivantes:
> Par où commencer ?...
> Ce qu'elles ont compris...
> L'après boulimie...
> Les thérapies traditionnelles...
> Efficacité des groupes de thérapie...

 

Partager l'article sur:

FacebookTwitter
ou

Jean-Pierre Bernadaux, webmestre.