Efficacité de la thérapie de groupe

La thérapie de groupe centrée sur le problème d'identité est indiscutablement ce qui marche le mieux et le plus rapidement. Dans les thérapies individuelles souvent il faut des années avant d’avoir des rapports normaux avec ses parents, de personne à personne et non d’enfant à tout puissant. Dans une thérapie de groupe, on fait la paix avec soi-même mais aussi avec les autres.

010 dixie
Dixie:
Dixie explique ici l'intérêt de la psychothérapie de groupe par rapport à la psychothérapie individuelle.
Evelyne:
Les exercices dans les groupes lui ont cassé son bouclier, son regard sur les autres qu’avant elle voyait «comme des carapaces»
Brigitte:
Les inter-relations dans les groupes lui ont ouvert les yeux. Avant elle avancait avec des œillères sans se retourner.
newone
Isabelle:
Cette jeune femme s'aperçoit de ses troubles de communication et d'identité. Elle ne s'affirme jamais, se laisse bouffer par les autres ou au contraire est très intrusive.
Camille:
Elle a changé parce que dans les groupes elle appris des choses sur sa manière de communiquer, d’écouter, de s’écouter.
Kaindé:
Ce qui l’a aidé dans les groupes de thérapie c’est de voir qu’on est pas seul, que d’autres s’en sortent c’est de pouvoir s’exprimer librement sans être jugée de parler librement même si ce qu’on a à dire est « cinglé ». Dans les groupes les mises en situation permettent de se rendre de compte de l’impact que ce que l’on fait aux autres.
Andréa:
Les inter-relations dans les groupes lui ont permis de se sentir « quelqu’un » maintenant et elle ne se sent plus obligée d’exister par les actions qu’elle fait pour faire plaisir aux autres.
Boulimie et thérapie (extrait 1)
Alice:
Dans le groupe tout est interactif et c’est ça qui marche pour se construire.
lanna 1
Lana:
Je n’ai plus de boulimie, je sais m’affirmer et gérer mes émotions..
anne 20
Anne:
.. a un moment donné au cours de la thérapie de groupe tandis qu’elle travaillait sur ses problèmes d’identité et relationnels, il y a eu un déclic et les boulimies sont parties toutes seules

 

Les autres témoignages dans les pages suivantes:
> Par où commencer ?...
> Ce qu'elles ont compris...
> L'après boulimie...
> Les thérapies traditionnelles...

 

Partager l'article sur:

FacebookTwitter
ou

Jean-Pierre Bernadaux, webmestre.