Hypnose, méditation, yoga

Écrit par . Publié dans Thérapies individuelles

1 1 1 1 1 3.5 Stars / 6 Ratings

Pour tous ceux qui ne réussissent jamais à se détendre

Ppour tous ceux qui ont essayé le yoga, la sophrologie ou la méditation et qui n'arrivent pas à se détendre, l'hypnose crée par Milton Erickson pourra vous faire ressentir ce qu'est le lâcher prise, parce que cette technique a l'avantage de s'adapter à la personne qui vient consulter, au point qu'elle réussira à se détendre même si elle n'a jamais réussi toute seule. Ainsi, ceux qui ne connaissaient pas le lâcher prise, après avoir fait de l'hypnose ericksonnienne, pourront tout seul avoir accès très facilement à d'autres disciplines qui entretiennent le lâcher prise (méditation, yoga, etc.) Cette hypnose-là, créee par Milton Erickson, n'est pas l'hypnose formatée que Freud a utilisée puis abandonnée.

Hypnose, une vidéo de témoignages

Quand on l'utilise avec les gens les plus tendus pour leur apprendre l'auto-hypnose et non pour se remémorer, ni revivre leur passé (cela leur serait néfaste si ce n'est pas fait pas un psy très expérimenté). L'hypnose ericksonnienne n'utilise pas non plus la suggestion pour agir directement sur les symptômes, comme certains hypnothérapeutes le font parfois avec les personnes qui ne peuvent pas vivre sans addiction. Quand elle est pratiquée par un psychothérapeute confirmé (reconnu par les syndicats de psychothérapeutes (SNPpsy...) elle s'adapte totalement au rythme de la personne qui finit par expérimenter le lacher prise même si elle arrive très tendue.

Un complément thérapeutique nécessaire 

Mais avant de vous dire comment l'hypnose a repris ses marques de noblesse, je voudrais insister sur le fait que (tout comme la méditation, la sophrologie, le yoga...) elle est nécessaire et cependant pas suffisante.

Chez les boulimiques, l'hypnose ne suffit pas à opérer un changement suffisant pour que les boulimies s’en aillent, mais, associée à une thérapie centrée sur les troubles de la personnalité, elle est un outil essentiel (comme la relaxation) quand elle leur permet de se sentir dans leur corps.

Les personnes boulimiques anorexiques ont aussi besoin de travailler sur leur relationnel affectif dans la confrontation et la reformulation des émotions face à l'autre. 

Les approches principalement corporelles qui ont des effets psychologiques apaisants et recontructeurs, n'ont pas comme objectif d'aider les boulimiques anorexiques à aimer leur corps comme c'est le cas dans certains centres spécialisés où sont organisés à cet effet des ateliers de danse, de relooking, de massage... Il s'agit simplement d'apprendre à se sentir dans son corps, l'habiter, en percevoir les sensations. 

Même les plus tendus peuvent apprendre à se relaxer.

L'hypnose utilisée pour apprendre la relaxation, est un outil très performant comme peuvent l'être la sophrologie, le yoga ou la méditation: tandis que le commun des mortels se sent souvent bien dans sa peau, au sens propre, les personnalités qui ont besoin d'une addiction pour vivre ont beaucoup de mal à se détendre. Cela peut même être le cas de ceux qui travaillent ou créent avec leur corps (danseurs, sportifs). Aussi surprenant que cela paraisse, pour se sentir bien dans sa peau, tellement bien qu'on n'est plus sous l'emprise des pensées, il faut savoir habiter leur corps, s'y sentir bien, le ressentir autrement que dans la douleur ou les sensations fortes. Se sentir dans son corps réellement et non plus seulement "dans sa tête" est de l'odre d'un "tactile interne" qui permet d'avoir accès à la totalité de soi.

Attention : compte tenu de votre personnalité, si un thérapeute vous propose avec l'hypnose d'explorer votre passé, refusez, cela pourrait-être dangereux pour votre type de personnalité. Le but de l'hypnose, vous concernant, ne doit servir qu'à vous ouvrir le champs de vos sensations.

Erickson a démontré, dans sa longue pratique thérapeutique que l’individu est heureux lorsqu'il apprend à laisser son corps et son mental fonctionner à leur rythme, sans les perturber par des pensées inadéquates ou négatives.

 L'hypnose "reformatée" par Milton Erickson peut donner accès à la méditation (même si vous êtes de ceux qui ne réussissent jamais à se poser) vous permettant ainsi de découvrir ce qu'est l'écoute de soi, de ses propres rythmes, tranquille, la tête vide, au-delà des mots, au-delà des pensées et même au-delà de la mémoire. En bref, l'hypnose ericksonnienne est un formidable complément thérapeutique pour aider les gens très tendus à apprendre à se relaxer... quelque fois pour la première fois de leur vie.

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter

Jean-Pierre Bernadaux, webmestre.