Adresses utiles

Écrit par . Publié dans Traitements

1 1 1 1 1 4.4 Stars / 25 Ratings

Adresses utilesLa boulimie n’est qu’un de vos symptômes, le plus visible, le plus gênant pour vous sans doute. Mais l’arrêt des boulimies et de l’obsession alimentaire ne pourra se produire qu’après un travail de fond sur votre identité. Il existe plusieurs types de psychothérapie.

La thérapie de groupe

Toutes les études le reconnaissent aujourd’hui, le groupe de thérapie (à ne pas confondre avec le groupe de parole) est le cadre thérapeutique le plus approprié pour régler votre problème d’identité sous-jacent à l'addiction alimentaire.

Psychothérapie intensive de groupe spécialisée boulimie anorexie

En France, le Centre de Psychothérapie Intensive Catherine Hervais. Seul est abordé le problème d'identité et celui de la vie relationnelle affective. Les séances sont longues et intensives (deux jours de suite les week-end).
Centre de psychothérapie intensive de groupe Catherine Hervais Lien vers le site...

En Angleterre, le Professeur Janet Treasure fait de la thérapie de groupe axée sur les problèmes d'identité. Pr. Janet Treasure Lien vers le site..

Aux Etats-Unis, le National Association of Anorexia Nevrosa and associated disorders (ANAD.ORG) liste de nombreux centres et psychothérapeutes pratiquant des thérapies de groupes de type "Psychodynamic/Interpersonal Therapy group" National Association of Anorexia Nevrosa and associated disorders Lien vers le site

Groupes de psychothérapie

D’autres groupes existent aussi en France constitués de personnalités diverses. Vous pourrez les trouver en vous adressant aux annuaires des syndicats de psychothérapie les plus connus:

Le Syndicat national des praticiens en psychothérapie relationnelle et psychanalyse (SNPPsy) vous propose un annuaire de praticiens sur toute la France. Là encore il vous suffit de cliquer sur la carte et de les contacter et de chercher quelqu’un qui fait des groupes de thérapie. Les participants ont toutes autres sortes de problématiques que l’addiction alimentaire. (SNPPsy) Lien vers le site

La Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P) Là encore vous pourrez trouver un psy bien formé dans votre région en cliquant sur "Recherche par la carte".(FF2P) Lien vers le site

Groupes de parole

Enfin pour ce qui est des groupes de paroles (qui ne sont pas des groupes de psychothérapie mais des groupes de partage), ils vous permettent de rencontrer d’autres personnes qui sont comme vous atteintes par une addiction alimentaire ou qui ont des difficultés avec un proche qui a une addiction alimentaire.
  • Le plus connu est les  Outremangeurs Anonymes (OA) (OA) Lien vers le site
  • Mais vous avez aussi des associations de parents très actives telle que Anorexie Boulimie Bretagne (Anorexie Boulimie Bretagne) Lien vers le site
  • Vous aurez beaucoup d’autres infos sur La Fédération Nationale d’associations TCA (FNA-TCA) Lien vers le site

 

La thérapie individuelle

Conseils

Si pour des raisons logistiques vous ne pouvez vraiment pas intégrer un groupe de thérapie, cherchez parmi les psychothérapeutes agréés, formés à une approche humaniste, centrée sur la personne et non sur les symptômes (dans un tel travail il ne vous sera jamais demandé de tenir un carnet alimentaire ni de parler nourriture pendant les séances). Les adresses ci-dessus vous recommanderont des psychothérapeutes qui ont une formation solide:

Syndicat national des praticiens en psychothérapie et psychanalyse

La Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse qui publie un registre national et international de psychothérapeutes agréés. jc blog Lien vers le site...

Fédération française de psychothérapie et psychanalyse

Sur ce site aussi vous pourrez trouver un psychothérapeute bien formé dans votre région en cliquant sur la carte de France (cliquez sur le titre "Recherche par la carte". jc blog Lien vers le site...

Quelpsy.com

Un annuaire de psychothérapeutes bien conçu et exhaustif. jc blog Lien vers le site...

Les hôpitaux, cliniques

Généralement, chez les personnes qui se droguent, boivent ou mangent sans faim, le protocole médical traite d'abord le symptôme, l'addiction, et non le processus addictif (c'est-à-dire ce qui fait qu'une personne a besoin de boire, de se droguer ou de manger sans faim).

Néanmoins la médecine est souvent nécessaire pour une pause santé. Si vous ne gérez plus rien, vous trouverez dans l'hospitalisation un accompagnement médical très soutenant pour lâcher la pression. Renforcé par des groupes de parole (souvent animés par des psychologues ou des psychiatres cognitivistes), l 'hospitalisation vous permettra de vous cadrer sur le plan nutritionnel pendant quelques mois… le temps de recouvrer un équilibre physique et mental suffisant pour ne plus être en danger.

Une liste exhaustive des hôpitaux et structures de soins spécialisés dans les TCA vous est proposée sur le site Enfine.com. jc blog Lien vers le site...

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter

Jean-Pierre Bernadaux, webmestre.