1 1 1 1 1

Premier matin

4_kaufmann_1


Partagez sur

FacebookTwitter

éditions Pocket

Commentaire de Julie, une habituée de boulimie.fr qui a beaucoup aimé ce livre :

On y trouve tout ce qu'implique émotionnellement "l'après sexe". Qu'est ce qui se passe après l'attente du désir et l'intensité de l'intimité. J'ai surtout été marquée par le témoignage d'une fille qui avait expliqué qu'elle avait foiré toutes ses relations en étant terriblement stressée le premier matin à deux et que le jour où elle s'est dit "je m'en fou" le mec a accroché. Bien sûr il n'y a pas de recette miracle mais ça décrit bien le mécanisme. C'est très instructif d'avoir la version masculine. Ce sont des couples qui se racontent, on a donc les deux côtés. Je dirais aussi que c'est surtout valable pour des personnalités "normales". Pour une déguinglée comme moi, j'ai eu parfois le sentiment que c'était du chinois et j'avais l'impression que je n'arriverais jamais à être naturelle ce fameux premier matin.... C'est une lecture sympa et facile, le ton est gai et pas prétentieux. En tout cas, ça aide bien à dédramatiser. Pour la petite histoire, quand le grand jour est arrivé avec ce type dont j'étais raide dingue, et bien j'avais tellement eu de plaisir pendant la nuit que, perchée sur mon petit nuage, je n'ai pas eu la plus petite angoisse le matin venu... Comme quoi la nature est bien faite ! Voilà, si ça peut aider quelqu'un sur le site, j'en suis contente. Julie

Présentation de l'éditeur

Le matin qui suit la première nuit d'une rencontre n'est pas un moment comme les autres. Dans cet instant décisif peut naître une véritable histoire d'amour. C'est sur ce moment très particulier que Jean-Claude Kaufmann porte un regard neuf et met en lumière la vérité moderne de l'amour. D'une plume limpide et colorée, il nous entraîne sur la trace de personnages auxquels, entre rires et émotions, il nous est facile de nous identifier. Il ne s'agit pourtant pas de roman, mais de faits réels, résultant d'une enquête scientifique minutieuse. Le moindre geste (le petit bisou pour masquer les blancs de la conversation, la soudaine pudeur à la sortie du lit) est passé au crible sociologique et quitte sa banalité pour nous apparaître dans toute sa signification. Nous prenons ainsi conscience que l'amour se joue pour l'essentiel au premier matin et comprenons mieux les règles du jeu. Loin des discours stéréotypés, presque inchangés depuis deux siècles, il nous fait découvrir comment les choses se passent concrètement aujourd'hui dans les tout débuts de la vie à deux. Et comment elles sont en train de changer.