1 1 1 1 1 5.0 Stars / 1 Ratings

L'agression

agression-konrad-lorenz


Partagez sur

FacebookTwitter

Ed. Flammarion (collection Champs)

Ethologue, précurseur de Boris Cyrulnik dont nous citons souvent les travaux, Konrad Lorenz pensait que l'étude de la conduite des animaux pouvait encore nous indiquer les dangers qu'il est possible d'éviter.

En se penchant avec un humour attentif sur les mariages des oies sauvages, les combats territoriaux de certains poissons ou les inhibitions quasi morales des loups, Lorenz entraîne le lecteur vers des réflexions imprévues, toujours profondes.

De toute évidence, l’observation des animaux nous apprend beaucoup de choses sur l’homme. Konrad Lorenz aura été l'un des savants les plus aimés de son siècle. Parce qu'il savait parler aux gens comme il savait parler avec les mammifères, les oiseaux et les poissons, (c'est le titre de l'un de ses livres les plus célèbres). Parce qu'à la fin de sa vie, il a complété les observations et les analyses du savant par les réflexions d'un sage, mais peut-être, avant tout, parce qu'on le représentait toujours en pleine nature, penché sur une nichée d'oies sauvages ou jouant avec des choucas. Le public ne pouvait qu'être rassuré par cette image d'un grand biologiste si manifestement intéressé par les manifestations concrètes de la vie. Il reçut un prix nobel et proche des mouvements écologistes, consacra sa recherche à une réflexion humaniste sur le devenir de l'humanité.

This Browser is not good enough to show HTML5 canvas. Switch to a better browser (Chrome, Firefox, IE9, Safari etc) to view the contect of this module properly