Boulimie et personnalité dépendante

Écrit par . Publié dans Boulimie

1 1 1 1 1 4.5 Stars / 11 Ratings

Les personnes boulimiques anorexiques ont un trouble de la personnalité, soit "borderline", soit "dépendante".
Marie Eve, sur le forum s'est documentée dans les manuels psychiatriques sur la personnalité dépendante affective et nous choisissons ce texte-là parce que, dit-elle, ça lui parle "puissance 20". Tous les critères lui correspondent!

Pas d'autonomie affective

Une personnalité dépendante est un type de personnalité qui est souvent caractérisé par l'incapacité de fonctionner correctement de façon autonome.

La personne atteinte de ce trouble possède une attitude soumise, voire passive, et une peur prononcée de la solitude et des ruptures.

Il semble que la peur de l'abandon en soit une cause fondamentale, comme pour le trouble de la personnalité borderline qui peut coexister. Si ces deux personnalités peuvent provoquer un abandon de peur de se faire abandonner, la personnalité dépendante n'a pas de sautes d'humeur et ne subit pas ces émotions, bien qu'il puisse y avoir hyper-anxiété face au risque de rejet.

Les critères du DSM IV
(Manuel diagnostic et statistique des troubles mentaux)

«Besoin général et excessif d'être pris en charge qui conduit à un comportement soumis et "collant" et à une peur de la séparation, qui apparaît au début de l'âge adulte et est présent dans des contextes divers, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :

Le sujet a du mal à prendre des décisions dans la vie courante sans être rassuré ou conseillé de manière excessive par autrui;

  • a besoin que d'autres assument les responsabilités dans la plupart des domaines importants de sa vie;
  • a du mal à exprimer un désaccord avec autrui de peur de perdre son soutien ou son approbation. NB : ne pas tenir compte d'une crainte réaliste de sanctions;
  • a du mal à initier des projets ou à faire des choses seul (par manque de confiance en son propre jugement ou en ses propres capacités plutôt que par manque de motivation ou d'énergie);
  • cherche à outrance à obtenir le soutien et l'appui d'autrui, au point de faire volontairement des choses désagréables;
  • se sent mal à l'aise ou impuissant quand il est seul par crainte exagérée d'être incapable de se débrouiller;

Lorsqu'une relation proche se termine, cherche de manière urgente une autre relation qui puisse assurer les soins et le soutien dont il a besoin;

  • est préoccupé de manière irréaliste par la crainte d'être laissé à se débrouiller seul.

La personnalité dépendante coexiste souvent avec d'autres problèmes de personnalité et de l'humeur difficiles à distinguer. Le degré selon lequel des comportements dépendants sont considérés comme adaptés varie selon l'âge et le groupe socioculturel.»

Profil cognitif

Le profil selon Beck répertorie les croyances suivantes :

  • Je suis impuissant ;
  • Je suis faible et incapable de me débrouiller tout seul ;
  • J'ai besoin de quelqu'un de disponible autour de moi à tout instant pour m'aider à réaliser Ce que je dois faire ou au cas où quelque chose de mauvais m'arriverait;
  • Je suis impuissant quand je suis livré à moi-même;
  • Je suis basiquement seul, sauf si je peux m'attacher à une personne plus forte;
  • La pire des choses serait que l'on m'abandonne;
  • Je dois rien faire pour offenser mon supporter ou mon "aideur";
  • Je dois être docile pour le maintenir dans des bonnes dispositions à mon égard;
  • J'ai besoin de savoir que quelqu'un peut m'aider n'importe quand;
  • J'ai besoin des autres pour m'aider à prendre des décisions ou me dire ce que j'ai à faire;
  • Les gens me trouvent minable.

Sur ce sujet, voir aussi notre article: Boulimie: "Borderline" ou "dépendance affective" ?

Marie-Eve Caldera

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter