Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : prise au piège

prise au piège il y a 2 ans 11 mois #526

  • natdes
  • Portrait de natdes
  • Hors ligne
  • Messages : 1
Je vais avoir 25 ans dans moins d'un mois...
Toutes mes copines ont des projets et vivent leur vie pleinement.
Moi, je survie depuis 6 ans.
J'ai eu une période d'anorexie qui a durer presque deux ans.
Ma famille et mes amis se sont beaucoup inquiétés.
J'ai eu droit à tout: chantage affectif, menaces d'hospitalisation....
J'ai toujours été une personne sans histoire qui avance sans faire de vague et surtout sans se faire remarquer. OUI MAIS! la maigreur on la remarque et elle dérange, elle fait peur.
Mon entourage si inquiet pour moi ne m'a jamais demandé si j'allais mal!
Non surtout pas j'étais juste la merdeuse qui faisait du souci à ses parents et qui voulait être mince pour être à la mode...alors qu'en fait je me sentais tellement mal que ma maigreur me permettait de m'effacer peu à peu.
AU bout de plusieurs moi, les conséquences physiques étaient là (plus de règles, presque plus de cheveux, malaises, le sentiment d'avoir le corps gelé même en été...);
Un jour brutalement je suis passée à la boulimie sans comprendre ce qui m'arrivait.
Je n'avais jamais eu de problème alimentaire avant mes 19 ans et là tout basculait.
J'ai pris trente kilos en 3 mois: l'horreur;
Je ne me reconnaissait plus, ni dans mon corps ni dans ma tête.
A part que c'est à ce moment là où je me suis sentie le plus mal mais là la famille, elle ne voit rien "mieux vaut avoir des kilos en trop, t'étais top maigre!!"
OK mais je vais encore plus mal.
Bon personne le voit, ça ne doit pas être si grave que ça.....
J'ai arrêté mes études pendant un an car je ne pouvait plus tout gérer.
J'ai commencé une thérapie et j'ai commencé à aller mieux.*
J'ai fini mes études depuis deux ans et je fais enfin le boulot qui me plaît.
Je suis assistante sociale, et oui moi qui me sens si fragile j'arrive à soutenir des personnes qui vivent des choses bien plus dramatiques que moi!
Je continue ma thérapie parce que c'est important pour moi de prendre du recul et de rester objective avec les gens que j'accompagne. Ma fragilité est dans mon boulot une force car je suis sensible à la souffrance.
Mes crises se sont calmées pendant presque deux ans et je pensais être guérie. Mais depuis six mois je revis un enfer car la boulimie a repris le dessus. J'ai repris 15kg et tout tourne autour de la bouffe.
Maintenant, que j'ai mon boulot, un super appart et mes amis qui vont bien ça revient....
Ai-je droit au bonheur?
C'est très dur car je ne comprends pas et même si je lutte beaucoup je ne sais pas si je m'en sortirais un jour.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

prise au piège il y a 2 ans 11 mois #536

  • ptiradis
  • Portrait de ptiradis
  • Hors ligne
  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 3
Salut ma belle,

Je m'appelle Julie, j'ai 23 ans et je suis boulimique depuis 6 ans. Aujourd'hui, je suis en crise depuis 6 mois et je ne m'en sort plus. Mais j'ai mon copain qui malgré tout essaye de m'aider et pour lui, je vais tout essayer.

Je suppose qu'en ce moment ton principal problème est ta prise de poids. Pourquoi te remet tu as manger autant ? Quelque chose se passe mal au travail peut être ou dans ta vie personnelle ?
La première fois que j'ai été voir un médecin, il m'a clairement dit qu'on ne guérissais jamais totalement de cette maladie.

Ton but aujourd'hui est d'apprendre à vivre avec, de comprendre ce qui te déclenche tes crises et de l'accepter. Cela fait 2 ans que ça c'étais calmé donc rien est perdu ! Tu peux retrouver cette phase où tu allais bien ne baisse surtout pas les bras.

Malgré mon discours plein d'espoir, je suis loin d'être guérie mais continue tes thérapies, n'hésite pas à en parler à ton entourage et n'oubli pas que c'est très difficile de comprendre un TCA alors ne t'en fais pas pour la réaction de tes proches car la première fois que je l'ai annoncé à mes parents, je me suis fait insultée par mon propre père.

Tu as un travail formidable et tu m'as l'air d'être une personne gentille et calme. Cela prendra du temps mais tu finiras par y arriver ne l'oubli jamais :kiss:

#FORCEETHONNEUR ma belle et courage ;)
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.524 secondes