Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : Besoin de conseil !

Besoin de conseil ! il y a 3 ans 3 mois #493

  • _Julie
  • Portrait de _Julie
  • Hors ligne
  • Messages : 4
Salut à toutes (et à tous) :)

J'ai 17 ans et j'ai des problèmes avec l'alimentation depuis 4ans environ. Comme j'imagine beaucoup de personnes sur ce forum, je me sens mal dans ma peau. Je me trouve grosse, moche, je ne me supporte pas. Me regarder dans le miroir, c'est horrible, aller faire du shopping c'est l'enfer. Quand je dors en sous-vêtements, j'ai l'impression que mon corps est beaucoup trop gros pour simplement me retourner... Bref, je m'acceptes plutôt mal!! J'alterne donc des périodes de frustrations plus ou moins extrêmes, plus ou moins courtes... et je craque: je ne peux pas me retenir, comme quoi qu'il arrive, tout dans ma tête tourne autour de la nourriture, mon corps, perdre du poids, impossible d'y échapper, je mange tout ce que je trouve, quand je suis triste, en colère, seule etc... Et après toujours un sentiment de honte, je me sens inutile, incapable de toute volonté, tous les soirs de crises je pleure dans mon lit en me disant "c'est plus possible, maintenant il faut que tu fasses quelque chose, tu es beaucoup trop énorme", et en même temps je n'arrive pas à m'endormir parce que j'ai trop hâte de manger un petit-déjeuner le lendemain matin.... Un cercle vicieux qui j'ai l'impression ne s'arrêtera jamais...

Cette année, je vivais encore chez mes parents, mais l'année prochaine, je vais faire ma vie toute seule! J'ai besoin de conseils, parce que je voulais savoir si quelqu'un parmi vous avait vécu ce changement, quitter la maison avec les repas fixés pour se retrouver seul(e) etc.. Et si oui, si ça l'a plutôt aidé(e), ou si la situation a empirée.... Parce qu'avec les courses, tous mes repas à gérer toute seule... Ca peut être l'enfer comme le paradis !!
Je me demande aussi si je dois chercher une colloc, ou emménager seule....

Voilà, merci d'avoir pris la peine de lire mon message, bonne chance à toutes/tous pour vos différents combats... Julie <3
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Besoin de conseil ! il y a 3 ans 3 mois #495

Le plus "raisonnable" serait une colocation bien sélectionnée..
Tu ne serais moins seule, plus encadrée, un peu de compagnie permet de quitter en douceur le foyer parental.

- tu partagerais le frigo... donc obligation de respecter ta place attribuée - important -
- tu devrais effectuer régulièrement les taches communes...

se confronter aux autres n´est pas simple, mais nous permet aussi de ne pas se laisser aller totalement à notre addiction dans une solitude et de sortir un peu de notre coquille.
Dans cette "expérience" on récolte aussi ce qu on y apporte.

ca ne signifie pas que tu n auras pas de crise, mais tu ne seras pas livrée à toi-même tout le temps.
bon courage.

B. + de 60 ans et boulimique depuis ses 13-14 ans ..
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Besoin de conseil ! il y a 3 ans 3 mois #497

  • _Julie
  • Portrait de _Julie
  • Hors ligne
  • Messages : 4
Oui, mais justement je me dis que si je suis la seule à gérer ce qu'il y'a dans mes placards, j'aurai moins de tentation...

Je n'ai pas peur d'être seule, au contraire j'étouffe avec mes parents qui surveillent le moindre de mes repas (ils sont au courant de mes problèmes), alors quand je mange peu ça les inquiètes, quand des aliments disparaissent ça les inquiètes aussi... C'est pas facile, j'ai l'impression d'être jugée quoi que je fasse, et ça me culpabilise encore plus quand je craque...
Mais ça ne serait peut-être pas pareil avec une amie, c'est vrai!

Merci en tout cas pour l'avis, je vais encore y réfléchir ...
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Besoin de conseil ! il y a 3 ans 3 mois #498

Je compatis pour les parents.... clair, tu respiras mieux.
J´aime bien être seule mais l´excès de solitude (en ce moment) ne me convient pas = boulimie
Perso, j ai besoin d´être "encadrée"...mari, ami(e)s..
Il faut trouver le juste milieu.... pas facile

Si nous, boulimique / anorexique,savions "gérer" nos placards au propre comme au figuré, nous n aurions sans doute pas ce problème ;) .
En coloc la bouffe n´est pas toujours en commun....

Rien ne t empêche de tester les 2 versions, en meublé (bail plus court)

le jugement des autres, tu le mets à la poubelle:
- on ne peut pas plaire à tout le monde (surtout en France pays du moule vestimentaire....)

- tu n as qu´une vie sous cet emballage, et elle passe vite. Essayer de la vivre au mieux sans nuire à ta santé et à l´environnement, sans gaspiller le temps.
Pour cette raison, dès que possible, trouve un psy qui te convienne, pour juste "dire" (par ex. ds mon cas: je hais ma mère), mettre le doigt sur des ressentis.

- on connait notre addiction à la bouffe (ou notre envie de minceur)
mais les autres qui nous jugent, les majorité des "normaux" pensent autant à la bouffe, mais de manière inconsciente ou hypocrite..
les supermarchés ne sont pas remplis d´appareils de sport... la multitude de restaurants, de snacks, d´émissions culinaires....

Ps le sport aide à stabiliser la prise de poids, à ne pas se rouiller et parfois évite les crises, tu peux commencer par la marche rapide si tu complexes.

courage
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Besoin de conseil ! il y a 3 ans 3 mois #499

  • _Julie
  • Portrait de _Julie
  • Hors ligne
  • Messages : 4
Je comprend aussi... Mais, même si c'est surement faux et idéaliste, je me dis qu'en étant seule, j'arriverais à trouver justement un juste milieu d'alimentation équilibrée, essayer adapter tous mes repas en fonction de moi, ce que j'ai fait dans la journée, mangé à midi etc...
Et puis je vais devoir apprendre à gérer un budget nourriture aussi!
Pas toujours en commun non, mais quoi que ma colloc achète ou mangera devant moi, ça me donnera toujours inconsciemment envie, donc je me dis... autant être seule..

Je vais voir une psy (enfin j'ai pu faire qu'une séance pour l'instant parce que je suis en plein bac), et je sais que la base de mes problèmes, c'est ma mère justement! C'est pour ça que je suis d'autant plus pressée de partir de la maison !

Oui c'est vrai... Je sais que dans ce pays, tout est paradoxal ! Mes parents en sont l'exemple parfait: ma mère est toute mince, fait tout le temps attention à sa ligne, est plutôt coquette, fait beaucoup de sport... la femme active,saine, parfaite à l'image de ce que veut la société par excellence
et puis il y'a mon père, "victime" de la société de consommation et de l'attraction de la nourriture, c'est lui qui fait les courses et les repas, et comme il est totalement centré sur la nourriture et ne fait qu'en acheter tout le temps; si il y'avait la 3e guerre mondiale qui se déclarait demain on pourrait vivre à 10 dans ma maison sans manquer de rien pendant un mois....

Oui je sais.... j'essayerai de me trouver un club ou quelque chose comme ça l'année prochaine, je pars pour Nancy si tout va bien, ça me changera de mon minuscule village de 180 habitants, sans aucun moyen de transport!

En tout cas, merci pour ces conseils, c'est sympa de pouvoir parler à quelqu'un de tout ça !

Courage à vous/toi aussi !!
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Besoin de conseil ! il y a 3 ans 3 mois #500

Salut !

ça fait maintenant 4 ans que j'ai quitté le domicile familiale pour m'envoler vers l'autonomie et les études ( et cela fait 8 ans que j'ai des problèmes avec l'alimentation..)

J'ai été en colloc pendant 3 ans, et ça n'a rien empêché, comme avec les parents, tu trouves toujours une combine pour faire ce que tu as à faire. Dans ma première colloc la difficulté était plus grande, j'étais en couple, et mon ami de l'époque pouvait me "forcer" à manger des choses que je ne mangeais pas d'habitude (genre pizza et compagnie) dans mes périodes de privation, du coup, ça relançait les périodes de crises.

Dans la seconde coloc, j'étais plus indépendante, et ma meilleure amie fermait les yeux, un vieux serment. (Lorsque je lui avait tout raconter, bien avant d'habiter avec elle, nous avions bu, et elle avait juré de ne jamais m'en parler, sauf si je lui en parlais.)

Désormais je vis seule, et c'est globalement l'angoisse, aucun controle, rien. Je me suis mise récemment au sport, parce que j'ai le temps, c'est les vacances, etc. ça aide, ça occupe et évite certaines crises. En revanche, je sais qu'en période de fac, avec le stress et tout ça, je dépense énormément d'argent, et de temps.
J'ai mis en place un système avec mon copain (un mec en or, qui comprend tout et en qui je peux avoir confiance). On fait mes courses de la semaine ensemble, je garde 20€ pour les clopes et les cafés à la fac, et il a ma carte et mon chéquier. Avec les vacances on a un peu laissé tomber, mais ça m'a beaucoup aidé.

Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais voilà mon expérience :)
Bon courage....On s'en sortira...
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.426 secondes