Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : Peur du week-end

Peur du week-end il y a 3 ans 2 mois #419

Bonjour
J'ai 32 ans, je suis mariée et mère de 3 enfants.
J'ai commencé à 14 ans les régimes yoyo, à partir de 20 ans j'ai eu plusieurs épisodes où je me faisais vomir, le dernier datait d'il y a 5 ans, mon régime alimentaire restant très compliqué avec des phases où je mange énormément et des phases où je ne mange quasiment rien.
Mais il y a 2 semaines j'étais tellement mal que j'ai recommencé à me faire vomir, j'essaye d'éviter au maximum mais du coup je mange moins, ou alors ce soir la solution que j'ai trouvé c'est de boire du vin blanc ça a calmé la crise.
Je me sens tellement nulle, en tant que femme, maman et même à mon travail.
J'aimerais recontacter les professionnels qui m'ont aidé il y a 5 ans mais depuis j'ai changé d'emploi et je suis maintenant potentiellement amenée à travailler avec eux, je suis infirmière en addictologie!!
Ce soir c'est le week-end qui commence et mes angoisses qui arrivent, mon mari travaille et pas moi et du coup c'est le moment où je fais mes crises.
Mon mari est au courant, ça m'a pris du temps mais j'ai réussi à lui parler de mes problèmes alimentaires il y a quelques années. Le hic c'est qu'il me répond que lui aussi ça lui arrive de manger beaucoup et sans faim, j'ai l'impression qu'il ne comprend pas mon mal-être mais je ne lui en veux pas c'est compliqué de comprendre toutes ces émotions qui traversent les personnes qui ont des troubles du comportement alimentaire : la honte, la culpabilité, la joie quand on voit qu'on maigrit, le mal-être face aux autres...
Je crois que là tout de suite j'ai juste besoin d'écrire ce que je ressens et de soutien de personnes qui vivent la même chose ...
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Peur du week-end il y a 3 ans 2 mois #423

  • Ratybox
  • Portrait de Ratybox
  • Hors ligne
  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 1
Bonjour ! Moi je suis au lycée, j'ai 16 ans, mais peu importe l'âge, cette cochonnerie pourrit la vie de tellement de personnes... Tout d'abord, je ne te connais pas mais j'ai comme l'impression que tu fais le maximum pour rendre heureuse ta famille... T'as pas à culpabiliser (facile à dire, je culpabilise aussi..) mais en tout cas t'as le droit de pas aller bien, c'est pas logique et c'est injuste de se dire qu'on ne doit pas faillir sous prétexte que des gens comptent sur nous ^^ Je pense que tu devrais en discuter avec un pro... De toute façon il y a un secret professionnel, et je pense pas que tu perdras ta crédibilité (si c'est ce que tu crains..) en tant qu'infirmière parce que tu as le genre de problème que tes patients ont... Sinon, j'ai découvert que la salade de fruits peut parfois remplacer le chocolat lors de crise (ça marche pas à tous les coups mais quand ça marche ça déculpabilise vachement niveau calories... et c'est hyper bon en fait...) Voilà je sais pas quoi te dire d'autre... En tout cas te renferme pas sur toi.. T'es pas seule, ni dans ta vie, ni face à la maladie...
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Peur du week-end il y a 3 ans 2 mois #430

  • Anabelle
  • Portrait de Anabelle
  • Hors ligne
  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 2
Bonjour, j'ai 21 ans je suis sans emploi dans l'attente d'entrer en soins études. Je te trouve très courageuse, tu réussis à mener ta vie professionnelle, familiale et sociale de front alors que tu vis un enfer au niveau alimentaire. C'est plus que je n'ai jamais fait. Rien que pour ça tu peux être fière de toi, tu es quelqu'un de très volontaire et comme l'a dit Ratybox tu fais le maximum pour ta famille.

On a le droit d'être malade, ne te juge pas, ne pense pas que tu sois nulle, ne culpabilise pas. Tu as déjà réussi beaucoup de choses, et on a tous nos failles.

N'hésite pas à retourner vers les personnes qui t'ont aidé, elles n'ont pas à te juger, même si tu es une collègue. Ce n'est pas parce qu'on est médecin, psy ou infirmière qu'on a l'obligation d'être parfait et en bonne santé, parfois dans la vie on tombe malade et on a besoin de soins adaptés, quel que soit sa profession ou son statut social.
Evidemment tu sais cela mieux que personne, et je suis sûre que tu es la première à témoigner de l'empathie et manifester tes encouragements à tes patients. Mais je pense qu'il faut que tu essaie d'être plus indulgente envers toi-même.

Garde espoir et demande de l'aide c'est le mieux que tu puisses faire je pense.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Peur du week-end il y a 3 ans 2 mois #431

Merci pour vos commentaires Ratybox et Anabelle, ça fait du bien de se sentir soutenue.

J'ai décidé de contacter un psy parce que les crises empirent et je ne veux pas que ça empiète sur l'équilibre familial et professionnel.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.198 secondes