Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : La communication et la colocation

La communication et la colocation il y a 3 ans 11 mois #304

Salut lecteurs!

J’envoie mon premier mot sur le forum, et je suis déjà super pressée d’avoir vos avis 
Je suis dans une situation qui me trouble beaucoup, je vous explique, je vais essayer de faire court lol.

Je suis en coloc avec un ami à moi, jusque là tout va bien.
On a décidé de mettre à sous louer notre 3e chambre pour se faire un peu d’argent de poche. Mon coloc Max a trouvé aussitôt une fille pour 2 mois, elle s’est installée avant que j’arrive, septembre et octobre. Elle s’appelle Justine. Elle finissait ses études en étiologie, et vers la fin nous a demandé si elle pouvait squatter quelques jours en novembre. Max a tout de suite dit oui, ils ont plus vu ça entre eux parce que j’étais pas mal absente de l’appart. Entre temps j’avais mis à relouer sa chambre en en ayant parlé rapidement à Max.
J’ai un peu gaffé dans le sens où j’ai organisé une visite un lundi soir et que Justine n’était pas au courant, Max avait oublié le jour, il est assez tête en l’air, et ne lui en avait pas fait part non plus. Je me suis excusée de mon étourderie devant la panique de Justine, c’est à partir de là je crois qu’elle m’a détestée… Le mot n’est pas exagéré je vous assure ^^

Il y a eu une autre situation qui l’a rendue folle à mon égard, Max et elle avaient organisé une « crémaillère-pot de départ » sur le thème du chat (j’ai un fabuleux Main Coon tout roux, vous savez les gros chat de 10kg avec des oreilles immenses et des poils tout doux  ) c’était le weekend juste avant que Justine parte. Ils m’en ont parlée brièvement et c’est vrai que je suis très très étourdie, j’ai oublié cet évènement qui avait l’air si important pour elle. La veille de cette soirée chez moi j’ai invité 3 amis et Max a invité un ami à lui à diner et regarder un film, Justine était absente mais au courant. Mais les choses ne se sont passées aussi calmement que prévu, l’ami de Max nous a fait fumer un joint bizarre, je pense qu’il devait y avoir de la MD avec parce que on est tous parti au quart de tour avec presque rien. La soirée tranquille a fini en une soirée folle, on a vraiment bien rigolé, on en parle encore tous avec plaisir. On était 6 et on a fait tellement de bruit que les voisins sont venus frapper à la porte, enfin non, ils sont rentrés en trombe dans l’appartement, Max est allé les voir, l’un d’eux lui a donné une grande claque, mais nous on était à côté de la plaque, on n’a rien compris.
Ce qui fait que le lendemain avec Max, on s’est dit que pour la crémaillère il fallait trouver une autre solution, se rejoindre à l’appart et descendre tôt en ville pour ne pas déranger les voisins. On n’avait pas vraiment le choix pour le coup, Justine avait invité 4-5 amis et Max avait créé un évènement sur facebook où il avait convié 40 personnes (j’étais pas du tout au courant je vous rappelle ^^) alors du coup Max a du annuler ses invitations et restreindre à 4 amis à lui.
Quand Justine est rentrée à l’appart l’après-midi, elle tirait une de ces têtes ! Elle a débarqué face à moi et je lui ai dit « olala tu n’as pas l’air bien toi » et là elle a débité un de ces discours tout plein de reproches, de principes et tout et tout. J’avais envie de rigoler derrière mon parapluie ! Je l’ai laissée débiter un peu sa colère puis je l’ai regardé encore plus et je lui ai dit « Justine, je suis vraiment désolée, je n’avais pas pour intention de pourrir ta soirée, ce qui s’est passé hier n’était pas prévu et c’est vrai que je n’avais pas saisi que cela comptait autant pour toi, mais les choses font que ça ne va plus être possible de l’organiser comme tu avais prévu, on va s’arranger pour passer un bon moment quand même » Mais rien n’y faisait, elle était tellement dans sa rigidité que de modifier ses plans l’effondrait. A partir de ce moment là elle ne s’est plus cachée pour me casser dans tout ce que je pouvais dire ou faire. J’ai appris bien plus tard par Max que Justine ne m’aimait vraiment pas, qu’elle se foutait de ma gueule derrière mon dos, et parfois même devant moi sans que je m’en aperçoive ^^. Et puis à son pot de départ, sur le thème du chat, de mon chat, il y avait une de ses meilleures amies qui était là et qui est très allergique aux chats, du coup gentiment j’ai passé l’aspirateur, j’ai lavé mon chat et je l’ai brossé avant qu’elle arrive, mais Justine a insisté pour que je le « range » dans ma chambre. Je n’ai pas du tout apprécié, elle projeté sa haine sur mon chat. J’ai quand même enfermé mon chat dans ma chambre toute la soirée, en leur précisant bien que ça ne pourrait pas se reproduire, parce que c’est aussi l’appartement de mon chat et que ce n’est pas un objet que l’on range lorsque l’on n’a plus envie de jouer avec. Justine m’a prise pour une folle, elle a eu l’impression qu’en refusant que son amie ne revienne à l’appartement c’est contre elle que j’agissais. Bref, vous savez que les Main Coon sont des chats vraiment adorables ? Ils adorent la compagnie, et mon male à moi, Island-in-the-sun, il aime tout le monde, il est même un peu trop naïf, je le lui dis des fois, mais c’est un amour ! Il vous suit partout, il est curieux de tout ce que vous faites, il ronronne dès que vous le regardez, il a vraiment un caractère à part entière, et ça me parait tellement aberrant qu’on prenne les animaux pour les choses (encore plus quand on étudie l’étiologie, non ?) Peu importe, je suis restée toujours à la cool avec ma coloc, respectueuse et douce alors du coup sa rigidité, ses idées préconçues, tout ça ça ne m’a pas atteinte, et je ne lui en veux pas de tout ça (c’est fou !  ) Ce que je cherche à savoir c’est si moi j’ai été impeccable dans la communication, et sinon où sont mes erreurs. Les filles je vous écoute 

Mon histoire n’est pas finie…

Justine a quitté l’appartement plus tôt que prévu, comptant revenir quelques jours pendant ses examens en novembre. On a réussi à sous louer la 3e chambre dès le début novembre, et comme cette réorganisation qui embêtait tant était due à une étourderie de ma part j’ai gentiment proposé ma chambre à Justine le temps de ses partiels (combien de jours, aucune idée) me disant que j’irai dormir chez des amis. A ce moment là je n’avais pas encore saisi qu’elle me détestait, et elle n’était pas encore cassante avec moi. Tout rentrait dans l’ordre et ça ne me dérangeait pas.
Mais la situation évoluait. Je demandais à Max quels jours Justine revenait exactement pour m’organiser. Je ne lui ai pas redemandé à elle parce que elle ne supporte pas que j’oublie tant, elle a l’impression que je ne l’écoute pas. Je n’ai jamais pu savoir précisément quand elle revenait. J’ai cru jusqu’à hier qu’elle revenait autour du 11. Max entre temps m’a avouée qu’elle se foutait de moi derrière mon dos, qu’elle disait des atrocités à mes amis ou à des connaissances quand je n’étais pas là, qu’elle se moquait de moi quand je parlais à mon chat, etc. et alors là je suis tombée de haut, je n’avais vraiment plus envie de lui prêter ma chambre. J’essayer de trouver une solution devant Max, lui disant que je n’avais plus envie du tout. Max rigolait, il me disait « c’est tout toi, ça fait ton charme, tu es complètement dans ton monde, et c’est vrai que Justine elle n’aime pas ça, mais moi ça ne me dérange pas ».
Et hier soir, quand je suis rentrée de vacances, épuisée et chargée comme un âne, elle était là assise sur le palier à attendre. J’ai été surprise, on a discuté très simplement et facilement, je me suis alors dit que je pouvais lui prêter ma chambre, que ça ne me gênait plus, elle a été agréable avec moi. On est rentré, j’ai commencé à débarrasser mes affaires pour lui faire de la place, Max m’avait dit que je pouvais dormir dans sa chambre pendant ces quelques jours, avec lui ou même que l’on s’arrangerait pour aller dormir chacun ailleurs certains soirs. Et là Judith m’a dit que Max comptait dormir chez Lisa la plupart des jours de la semaine (Lisa c’est la fille allergique aux chats avec qui Max couche) alors je lui répondu « ah oui ? mais alors ce serait surement plus simple si c’était toi qui prenait sa chambre, en plus ça m’arrangerait bien parce que j’ai beaucoup de matériel à déménager avec mes cours d’archi » Elle avait l’air ok, on s’est dit qu’on allait en parler à Max dès qu’il rentrerait. Entre temps je suis sortie une petite demi-heure faire 2-3 trucs. Quand je suis revenue, Max était là avec Judith dans le salon, alors j’en ai parlé à Max, j’ai redit tout ça, et là Max m’a dit « non ce n’était pas prévu comme ça, c’est comme si tu me mettais à la porte, je t’ai jamais dit que je te prêtais ma chambre, etc » C’est à ne plus rien y comprendre, enfin ils se sont montés contre moi je pense pendant que j’étais absente. Alors je n’ai pas cherché à argumenter, j’ai juste dit, ok on peut peut-être s’arranger tous les 2 mais j’aimerais mieux rester dans ma chambre finalement parce que j’ai beaucoup de travail et beaucoup d’affaires à déménager sinon. Il avait l’air ok, il a commencé à faire de la place dans la chambre, je l’ai remercié, c’était cool.
J’ai ensuite pris mon bain, ils sont restés tous les 2. Et alors en sortant de la salle de bain, c’est là que ça a complètement pété. Ils ont été tous les 2 d’une violence ! Ils m’ont dit que tout était de ma faute, que j’étais désorganisée, égoïste, immature, c’était vraiment mais vraiment violent, et même Max m’a dit que plus jamais il ne me rendrait de service. Je leur ai dit qu’il n’y avait rien de compliqué, que je m’excusais à nouveau pour mon étourderie quand au nouveau coloc, que pour moi c’était finalement compliqué de laisser ma chambre, et que je n’avais plus envie de lui laisser à elle (juste avant elle m’avait cassé sur un de mes élans), on avait déjà été très clair toutes les 2 sur le fait qu’on ne pouvait pas s’entendre, on en avait parlé toutes les 2, mais que pour autant je ne comptais pas la mettre à la rue et que je comprenais bien que pendant des partiels elle voulait une chambre toute seule pour être tranquille. Elle m’a fait tous les reproches du monde, me pointant du doigt comme si j’étais la plus méchante qu’il soit. J’étais derrière mon parapluie magique mais c’était trop ! Au bout d’un moment (je ne me suis pas justifiée, je suis restée positionnée sur mon déplaisir de céder ma chambre) je suis allée dans la cuisine, j’étais rejetée de mon propre salon, et là je me suis dit que je n’avais vraiment pas envie de rester toute cette semaine avec cette fille qui me tuait ouvertement. Alors j’ai décidé d’appeler ma meilleure amie et de lui demander si c’était possible d’aller chez elle, avec mon chat, mes bagages, mon énorme pc et toutes mes maquettes d’architecture. Je suis retournée dans le salon et je leur ai dis mes intentions, et que je n’avais pas envie de rester plus longtemps ici. Et là c’était plus fort que moi j’ai commencé à pleurer, je suis allée m’enfermer dans ma chambre. J’ai explosé, en gros sanglots. Max est venu me rejoindre, et là c’était tout un autre. Il est passé du coloc rejetant au coloc consolant. Je crois que Justine est super forte pour le manipuler, et aussi je crois que Max est un peu lâche, il veut être d’accord avec tout le monde. Alors il m’a parlée, il m’a redit que lorsque l’on s’engageait dans quelque chose on allait jusqu’au bout, que c’était un principe. Et il m’a dit qu’il ne m’en voulait pas (!!) qu’il passait du bon temps avec moi, que Justine c’était provisoire, qu’elle se « cassait » dans quelques jours, qu’il n’y avait plus longtemps à tenir. Il est horrible non ? Moi je pleurais vraiment avec moi, j’étais tellement triste, pas par Justine, je sais bien qu’elle ne m’aime pas, que je lui renvoie plein de choses qui lui sont insupportables, mais déçue par lui, que j’appréciais beaucoup. Je me suis trompée sur lui je pense, je ne peux pas lui donner ma confiance à ce type là, c’est sûr !
Alors Justine a décidé de partir, d’aller chez son amie Lisa toute la semaine. Max m’a dit de rester mais j’ai dit non, ce soir je vais ailleurs, je n’ai pas envie de rester là plus longtemps. A ce moment le nouveau coloc est rentré, le pauvre ^^, il a tout de suite compris la situation, je lui ai souris. Je suis partie chez mon amie, puis je suis retournée finalement chez moi une demi-heure après en mettant assurée que Justine n’était plus là. Il n’y avait que le nouveau coloc à l’appart, Max et Justine étaient partis dormir chez Lisa. Avec le nouveau coloc c’était sympa. J’ai passé ma soirée à bosser. Et ce matin je reçois un sms de Justine me demandant de la rembourser des quelques jours : « Du cp tu me dois une semaine de loyer. Pas la peine de calculer ça fait 67.75 euros. Tu les donnes à max ce soir, ile me les fera passer et du cp je lui rendrai ma clé » J’ai répondu « ok » Mon amie m’a dit que j’avais le droit de refuser qu’elle remette les pieds chez moi, parce que elle m’a insultée chez moi, vous en pensez quoi ?

J’attends vos avis avec grand intérêt 
Ah oui, j’avais dit que je ferai court, c’est pas vraiment court ^^
Et pour ceux qui aiment les chats, il y a un super élevage dans l’orne de Main Coon, il y a même une portée prévue pour dans quelques jours, et il y aura plein de roux en plus !! (les roux ont un caractère différent à ce qu’il parait…) Sur facebook, ça s’appelle Des larmes de Freyja, c’est une amie à moi 
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La communication et la colocation il y a 3 ans 11 mois #306

Tu as fait les choses correctement quand il a s'agît de te "protéger". Mais il est vrai que le fait que tu changes d'avis plusieurs fois n'a pas aidé à apaiser les tensions.

Lorsque tu fais ça, ce que je perçois (et ce n'est que mon point de vue) tu ne vois pas l'autre. J'ai l'impression que tu n'arrives pas à prendre en compte le reste de la colocation et que du coup... tu t'attires les foudres des autres. Tu as ton monde, c'est normal, mais je pense que tu ne dois pas oublier que des gens gravitent autour de toi. Je pense que c'est ton côté "autiste" qui revient comme dirait C.H.
Tu vois ?

J'espère aussi que lorsque tu as dis à Justine que tu étais désolée pour la soirée qui a dégénérée, tu étais sincère... en général, on le sent. Si tu l'étais, parfait ! ;)

Je t'embrasse ma Cha. Et reste connectée au monde réel quand même :silly:
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La communication et la colocation il y a 3 ans 11 mois #307

Euh.. Change de colocation ca ne peut que te faire du bien!
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.209 secondes