Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : j'ai quelque questions...

j'ai quelque questions... il y a 6 mois 2 semaines #775

  • durotn
  • Portrait de durotn
  • Hors ligne
  • Messages : 2
Bonjour, je m'appelle Nelly et j'ai 16 ans. Ca fait quelque temps que j'ai entendu le mot "boulimie" en pensant qu'il s'agissait d'un cas assez extrême dont j'étais loin; mais en ce moment je ne fais que de m'en rapprocher. C'est un sujet très tabou pour moi le "poids.. Ca me donne toujours les larmes aux yeux, que ça me concerne directement ou non.
Je ne suis pas ronde, si vous me permettez, mais j'ai mes formes. Ca me complexe terriblement, même si jusque là, je m'étais trouvé des atouts qui me faisaient gardé la tête haute; aujourd'hui c'est différent, j'ai du prendre quelque kilos supplémentaires et ils ont... disparus ahah.
Je suis de nature ultra gourmande et ne résiste pas plus de 5 minutes en public avant d'en saisir une. Chez moi c'est encore différent. J'attends d'être seule pour en prendre. Effectivement j'ai honte de grignoter. Je me dis que tant mieux, car cela veut dire que je sais que c'est mal, mais à chaque fois que je suis seule, je sais déjà ce que je vais faire.. Quand je suis devant mon miroir, je me "dégoute". c'est pas vraiment le mot, mais on va dire que je m'énerve. J'ai des larmes de colère, j'en viens même à me parler en m'insultant. Au bout d'une heure j'ai déjà repris un biscuit. Je fait du sport, je sais que c'est la solution. Mais je "loupe" les séances que je m'organise parfois volontairement. Donc je penserai prendre un coach...

Maintenant que vous connaissez un peu ma vie, je voulais dire que je suis tombé sur la "définition" de boulimie il y a une dizaine de minute, et clairement, je flippe. Ils disent qu'il ne s'agit pas simplement du fait de se faire vomir, mais d'en avoir parfois l'intention; de se dégouter, mais de continuer à mettre la main sur des sucreries, moi quoi.
Cependant, je nai pas forcément trouvé de solution. Je n'en parle pas à ma famille. Ma mère, à qui je pourrais me convaincre de me confier, à aussi quelque problèmes de poids. Elle fait beaucoup de sports, mange sain, etc. Mais lui dire que j'ai encore pris 1kg en une semaine,.. il faudrait qu'elle me le demande. Sinon je vais encore m'effondrer dans ses bras, lui dire que c'est finit, et que je ne recommencerai plus. comme à chaque fois. J'ai essayé de tenir un cahier avec tout ce que je peux grignoter d'an la journée; mais c'est trop facile de ne pas prendre son stylo.

J'aurais besoin d'un témoignage, d'une personne qui me dise, "ne t'inquiète pas, moi c'est passé"; je suis tellement mal au moment ou j'écris ce message.

merci bcp à ceux qui auront pris le temps de lire mon message, et encore plus à ceux qui iront jusqu'à répondre. Sur ce, bonne soirée à vous
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.152 secondes