Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : Posture de contradiction systématique...

Posture de contradiction systématique... il y a 2 ans 5 mois #682

Bonjour à tous,

Mon message s'adresse aux personnes souffrant de TCA et à leurs proches. Je viens vous demander conseil pour deux choses :

1. Auriez-vous un "truc" pour désamorcer la posture de contradiction systématique dans laquelle une personne boulimique peut parfois avoir tendance à se mettre, mais tout en restant dans la légèreté et la douceur ? Même chose pour la posture de critique systématique de tout et de tous ?
Les proches, comment réagissez-vous ? Les personnes souffrant de TCA, quelle est l'attitude la plus constructive que l'on peut avoir avec vous dans ces cas ? Tous, quelle est la meilleure attitude selon vous ? Faire de l'humour ? S'éloigner ?
Faire remarquer (mais cela demande une certaine énergie quand la personne s'emballe) à la personne que cette attitude est fatigante ou désagréable ? Mais alors comment faire pour que ça ne plombe pas encore d'avantage l'ambiance ? Pour qu''elle ne le prenne pas personnellement contre elle, comme un rejet personnel ? Pour qu'elle comprenne que c'est l'attitude qui pose problème, mais pas la personne ?
Tous les conseils, s'ils sont constructifs, sont les bienvenus.

2. Mon autre question. Je soupçonne ma petite amie, géniale, dont je suis très amoureux, et avec laquelle je suis depuis 3 ans et demi, de boire depuis quelques temps en coupe-faim.
Nous évitons d'aborder le sujet de ses boulimies ou de son poids, parce que je m'y refuse catégoriquement . Elle me le reproche beaucoup, mais ça n'est pas mon problème et ça n'a rien à faire dans notre relation pour moi.
Mais là, la question des jeûnes prolongés et de l'alcool me posent problème pour deux raisons : d'abord, parce qu'elle se fait vraiment du mal physiquement. C'est quand même un peu problématique d'assister à ça sans rien dire. ça me demande un vrai effort. Même si ça, à la limite, bon, c'est une grande fille, elle fait ce qu'elle veut.
Mais par contre ça altère en partie son état de conscience, et ça parasite notre rapport. Elle balbutie, ne retient que le tiers de mes propos (et en général le "mauvais" tiers), faisant souvent dégénérer une conversation triviale en dispute.
Les proches, avez-vous déjà été confrontés à ça ? Que faire ? Que dire ? Quelle est l'attitude la plus constructive ? Les personnes boulimiques, quelle serait, selon vous, l'attitude la plus constructive et bienveillante qu'un proche pourrait avoir avec vous dans ce cas de figure ?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses ou vos retours d'expérience.
Dernière édition: il y a 2 ans 5 mois par Loquereetaudi.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.248 secondes