Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : Maman - Le quotidien avec ma fille boulimique

Maman - Le quotidien avec ma fille boulimique il y a 2 ans 5 mois #669

  • Cerise
  • Portrait de Cerise
  • Hors ligne
  • Messages : 1
Ma fille est une boulimique (après avoir été gravement anorexique) gourmette, car elle se cuisine des douceurs quand la boulimie l'exige : des crêpes , un gâteau à ... Ce qui en soit ne me pose pas de problème. Par contre ce que je vis mal c'est :
- Les odeurs de cuisines ainsi que le bruit des ustensiles.qui me réveillent la nuit, mon appartement est petit.
- Retrouver le matin au réveil la cuisine en l'état, pleine de plats, cuillères, traces de chocolat, œuf séché et gamelles en tout genre est au dessus de mes forces.
Pour ce qui est du 1er point je crois qu'elle a compris et ça n'arrive plus. Mais la cuisine dévastée j'y ai droit tous les 2 jours au mieux.
Je lui ai expliqué que ce n'est pas à moi de nettoyer et ranger ce qui concerne ses boulimies. Son symptôme tient déjà beaucoup de place dans notre quotidien, on mange peu ensemble, je sais quand elle fait ses boulimies dans sa chambre juste à côté. Je l'entends vomir. Je fais les courses un peu en fonction aussi. Bref que je le veuille ou non c'est mon quotidien.
Ai-je raison d'insister pour qu'elle me laisse la cuisine propre et rangée et que sa vaisselle soit faite ?
A force j'ai du mal à faire la part de ce qui relève de la maladie et ce qui relève de son âge (17 ans) et peur de mal faire.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Maman - Le quotidien avec ma fille boulimique il y a 2 ans 4 mois #676

Bonjour Cerise,

Je pense que tu as raison de lui demander de ranger votre cuisine après avoir fait ses petits plats, c'est à dire de respecter ton espace, et ton bien-être (un minimum, autant qu'elle peut, parce qu'elle doit être dans le coltard après ses "crises").

C'est important pour toi autant que pour elle si tu veux mon avis. Que ce soit au regard de ce qui relève de la maladie, ou au regard de ce qui relève de son âge. ;) Au fond, les deux problématiques sont liées : dans les deux cas, tu es face à quelqu'un qui se construit et à qui tu peux légitimement poser des limites, tes limites en fait, pour qu'elle se situe dans son rapport à l'autre.

C'est structurant quoi. D'autant que tu as l'air de quelqu'un d'intelligent et de délicat. J'espère que mon avis t'aura aidé. Bonne continuation !
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.274 secondes