Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Bienvenue sur le forum boulimie.fr!
  • Page :
  • 1

SUJET : Boulimie cause de rupture..

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #655

Bonjour à tous,

Je me présente de m'appelle Baptiste, j'ai 24 ans et ma copine (ex-copine...) est boulimique.

Si je viens sur ce forum aujourd'hui c'est pour parler, me libérer en faite. Mon ex copine est boulimique depuis 5 ans, avec des périodes où elle se fait moins vomir et d'autres très violentes ( 2/3fois par jour). On était ensemble depuis 2 ans et demi, elle m'a dit au bout de 5/6 mois qu'elle avait des "problèmes avec l'alimentation". J'ai fini par comprendre qu'il s'agissait de la boulimie.

Pour résumer notre histoire, tout allé très bien pendant 2 ans. On formait un couple fusionnel, je lui donnais beaucoup d'amour, de tendresse, d'affection et elle aimait ça. Pendant ces deux ans, elle n'a jamais arrêté de vomir mais les fréquences entre chaque étaient très longues. Cependant, au cours des derniers 6 mois, nous sommes partis en stage, moi en Languedoc, elle en Champagne donc des rencontres tous les 1mois et demi et seulement le temps d'un week end. Seule dans son appartement, un stage stressant, des problèmes familiaux et je suppose mon absence ont déclenché des crises violentes (2/3fois par jour pendant plus d'un mois) très fatigantes pour elle et pour moi car elle m'appelait en pleure honteuse...j'essayais de la rassurer comme je pouvais...

Quelques semaines après ses crises, elle m'a annoncé sous le coup de l'alcool qu'elle ne savait plus où elle en était dans sa vie de couple, sa vie entière même, qu'elle était perdue et vide...ceci c'est passé à notre cérémonie de remise de diplôme. Pour compléter voici un condensé ; photo mignonne de nous deux envoyé à ses parents, très tactile pendant la cérémonie, le soir alcool = insultes gratuite pour ma poire, lendemain des câlins en masse avec des excuses, le soir re belote alcool= elle me balance tout à la gueule : je ne sais plus si je t'aime...

Suite à cela, 3 semaines où elle m'a demandé de lui laissé du temps pour réfléchir...j'ai fais une légère dépression en attendant sa réponse comme un couperet chaque soir au dessus de ma tête sans savoir ce qu'il en était. Et rien, j'ai pris la décision de la quitter ce qui l'a soulagée...Depuis, elle a des sautes d'humeurs , on parle car elle ne veut pas me perdre en tant que personne ou amoureux, ensuite personne (car elle est allé draguer d'autres mecs...).

Voilà, je voudrais simplement comprendre, savoir si des personnes boulimiques se reconnaissent dans son histoire. Cette fille je l’imaginais comme la femme de ma vie...une personne belle, intelligente, magique...j'ai l'impression que la "maladie" me l'a volée...
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #657

Bonjour Baptiste,

Je viens de lire ton message et ça me touche car je vie exactement la même chose en ce moment même avec ma copine. J'aurai aimé de te contacter si tu es d'accord, peut être que je peux t'apporter des réponses à tes questions et aussi te dire que tu n'es pas seul à vivre cela. Courage et dis moi si tu souhaites que je te contacte (je n'ai pas trouvé comment envoyer un MP sur ce forum, je peux te laisser mon mail)
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #658

Bonjour legolas!

Oui oui n'hésite pas, je pensais être le seul à vivre ça...je n'ai pas trouvé comment envoyer de MP non plus
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #659

Voilà mon adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et je te donnerai mon téléphone si tu veux.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #660

je viens de te répondre sur ton adresse mail ;)
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #661

  • Isa
  • Portrait de Isa
  • Hors ligne
  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 12
Bonjour à toi,

En tant qu'ancienne boulimique je comprends ce que peut ressentir ta copine et j'ai déjà eu des comportements similaires à ceux que tu décris....
C'est assez délicat de parler de gens qu'on ne connaît pas, d'une situation qu'on ne connaît pas. Je peux juste réagir à ce que tu rapportes de son état de "perte" et de "vide" : elle est sûrement sincère lorsqu'elle te dit cela. Il paraît évident qu'elle a des sentiments forts pour toi, mais que son identité à elle la fait souffrir et l'empêche d'être bien. Lorsqu'on n'est pas bien dans sa peau, on ne peut pas vraiment être bien avec les autres, même si on a des sentiments pour eux.....
Plein de courage à toi et n'hésite pas si tu as des questons (?)

I.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #662

Bonjour à toi Isa,

Je suis content d'avoir l'avis d'une personne ayant été boulimique, pour finalement avoir l'envers du décor... alors oui Isa j'ai quelques questions.

J'ai lu/vu que beaucoup de personnes boulimiques s'enfermaient dans cette maladie (isolement, peu d'ami(e)s etc etc). Mon ex au contraire on dirait qu'elle se force et qu'elle aime être ce faux soit avec les gens; elle fait tout pour se faire remarquer en soirée (on dirait une enfant), ne connait pas ses limites avec l'alcool notamment...toutes les personnes ont une image d'elle parfaite, épanouie, sociale etc...mais comment fait-elle? enfin était-ce ton cas aussi?! On dirait qu'il y a vraiment deux facettes : une enfant et une adulte...

Ensuite pourquoi elle "détruit" la personne la plus proche d'elle? as tu fais pareil? question de facilité? ça me dépasse car j'ai été enfin je suis son seul pilier, qui l'a connait mieux que ses propres parents....

Enfin la ça fait plus de 10jrs sans aucune nouvelles...(elle en donne peu à ses amies aussi) et je voudrais avoir ton avis sur quoi faire finalement? tourner la page de cette relation en espérant qu'un jour elle se rende compte de tout...ou j'en sais rien..

Au delà du fait que je me suis battu contre la personne malade..je me bats aussi contre ses amies qui ne voient absolument rien...pour eux elle est boulimique ok elle doit se soigner ok, mais le problème sur notre couple de viens pas de la, la maladie n'explique pas tout je voudrais savoir si tu as déjà vécu ça aussi avec un copain?

Merci à toi,
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #663

  • Isa
  • Portrait de Isa
  • Hors ligne
  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 12
Tu vois très juste sur l'espèce de "double jeu" qui se produit : l'enfant et l'adulte, l'ultra-sociable et la renfermée. Les deux sont des versions erronées, excessives de soi. On en fait trop pour être aimé, on "joue" à être quelqu'un, puis on se retire car on a besoin de se retrouver.

Quelque chose me dérange dans ce que tu écris : non, elle ne "détruit" pas la personne proche d'elle.
Essaie de te mettre 5 minutes dans la peau de quelqu'un qui se hait. Pourrais-tu accepter que l'on t'aime, si toi-même tu te détestes ?
Pourrais-tu être en paix avec l'autre, si en toi c'est la guerre?
La plupart du temps, on "fusionne" trop avec l'être aimé. Alors, on s'y accroche trop, comme à une bouée, comme à un papa ou à une maman, comme à un sauveur. Et ensuite, on lui en veut de cette invasion car au final, on n'est pas sauvé par lui. On est en colère, car on pensait que l'autre allait nous "sauver" de nous-même. Mais personne ne peut sauver personne. Seul soi-même...

Tu souffres probablement de la situation. Sa souffrance à elle est encore plus grande. Si tu as mal, ce n'est sans doute pas intentionnel de sa part. Je sais bien que ça n'enlève rien à ta souffrance;)

Si elle te fait du mal, c'est une pure projection de la haine qui vit en elle contre elle-même. Cette haine n'est pas dirigée contre toi. Elle se débat avec ses démons, et ne sait pas comment répondre à tes attentes, rien que le fait que tu aies des attentes à son sujet doit la perturber.

Après, je ne connais pas votre relation...peut être avez vous fini le chemin à faire ensemble? Elle a aussi le droit de ne plus souhaiter être en couple, ne penses-tu pas? Il ne faut pas tout mettre sur le dos du trouble identitaire...

Je pense que la seule issue possible serait de ne pas être un "pilier" pour elle car lorsque tu dis cela, tu la considères d'emblée comme vulnérable, et toi comme le sauveur : cela signe une relation déséquilibrée. (=un pilier, un noyé)
La seule solution est de vous imaginer comme deux adultes, elle, comme toi. De respecter tes propres limites (ton seuil de souffrance, de tolérance, en fait partie) et de ne pas tout accepter. De ne pas la materner ni rentrer dans ses jeux mentaux de masochisme.

Ses amies ont en partie raison également : le fait d'être boulimique ne signifie pas que lorsqu'on quitte quelqu'un, c'est qu'on a tort. Peut-être a-t-elle ses raisons de t'avoir quitté.

J'espère t'avoir un peu éclairé.
I
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: loulou83

Boulimie cause de rupture.. il y a 2 ans 8 mois #665

Merci beaucoup pour toutes ses réponses, vraiment ça permet de comprendre un peu mieux cette maladie..

Alors voilà tu as très bien résumé MON problème à moi...comment accepter une séparation sans réellement savoir si c'est juste la fin de notre chemin ensemble (ce qui pourrait être le cas) où alors simplement dû au fait que son combat en elle est trop intense et qu'elle préfère m'abandonner plutôt que de l'être (réellement ou pas d'ailleurs plus tard) plus tard en se disant comme tu l'as soulignée "je me déteste tellement que c'est impossible que quelqu'un m'aime..."

Le problème est là enfaîte, comment arriver à séparer ces deux notions: relation amoureuse/TCA puisque la deuxième influe quand même vachement sur la première...(problème de libido, saute d'humeurs etc etc).

Le fait est que des doutes sur "nous" sont apparus comme par hasard (car elle sait pas vraiment quand enfaîte) lorsqu'elle a été en période d'angoisse intense, seule, très stressée, et qu'elle a eu ses plus grosses crises de boulimie...C'est le "comme par hasard" qui est très difficile à vivre puisque tous nos problèmes (intimité, une personne moins souriante qui est fatiguée, qui se plains beaucoup) partent de cette période..avec un esprit logique, on pourrait penser qu'il n'y a pas de hasard...

Tu vois où je veux en venir? enfin tout allé très très bien...(elle me l'a dit elle même). La frontière entre les deux notions et je trouve extrêmement fine (amour/TCA)
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Modérateurs: Nunuche, Cécile A.
Temps de génération de la page : 0.230 secondes