Résumé: la bonne façon d'agir

Écrit par . Publié dans Concrètemet, que faire ?

1 1 1 1 1 3.2 Stars / 13 Ratings

Elle a besoin de votre équilibre et non de quelqu’un qui la serine avec les règles qui conduisent à l’équilibre. Soyez attentif sur les points suivants.

Rester aussi léger que possible (légèreté = non dramatisation des choses et pas enthousiasme forcené).

La respecter et vous respecter ; vous n’êtes ni son médecin, ni son thérapeute, même si elle cherche à vous donner ce rôle-là, refusez.

Ne pas la materner.

Ne pas l’envahir avec votre angoisse (même en non-verbal). Zappez sur le superflu et le positif. Elle ne sait pas le faire et a totalement besoin de vous pour avoir de temps en temps, un moment de répit. Plus vous aborderez d’autres choses que ce qui vous préoccupe, plus vous allégerez le climat entre vous.

Ne pas lui demander de faire un effort même si elle est vomitive (elle n’y peut rien, tant qu’elle n’a pas fait de thérapie elle ne peut pas faire autrement. Il arrive que des boulmiques s'empêchent d'être vomitives prennent trop de poids et après se suicident pour cela. Ce n'est que mon avis et j'ai peut-être tort (parlez-en à votre médecin traitant) Il faut mieux faire une pschothérapie en restant vomitive (votre proche poura plus tranquillement travailler sur ses troubles de la peronnalité parce qu'elle n'aura pas à se préoccuper de son poids ni de ses boulimies) et être accompagné par un médecin qui saura aider une personne vomitive (avec des compléments alimentaires) à ne s'affaiblir.

Ne pas utiliser l’autorité.

Ne pas vous priver des activités qui vous font plaisir (elle a besoin de voir à travers vous que la vie vaut la peine d'être vécue... au moins pour les autres en attendant que ce soit pour elle) et ne la forcez à pas non plus à se joindre à vous. Vous pouvez insister gentiment, mais pas dramatiser si elle reste enfermée dans sa chambre... Laissez là être addict de la télé si elle ne peut pas lire ou de son ordinateur. Pour elle c'est de l' "oxygène".

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter

Commentaires  

 
+1 #3 karin 14-02-2016 15:46
Votre article me réconforte. Ma fille souffre de boulimie depuis près de 1 an après une phase anorexique de plus de 8 mois (hospitalisée pendant 3 mois et demi). Aujourd'hui, elle est confrontée à une succession de crises, notamment le soir. J'adopte cette attitude que vous décrivez, à savoir vivre "normalement". Sa thérapeute est là pour l'accompagner, ce qui pour moi est vital, par rapport à sa maladie et pour ce qui est de notre relation. Je la laisse vomir si elle le désire. A ma manière, j'essaie de lui laisser son espace de liberté. J'ai, moi-même, connu la boulimie et mon univers familial n'a fait que m'enfoncer chaque jour davantage dans la pathologie. J'ai fait face en me réappropriant mon espace de vie, en fait ma vie tout court..... Ma fille a besoin de se construire, je suis une épaule sur laquelle elle peut se reposer quand elle en a besoin, mais notre plus grand bonheur, c'est de partager des moments de plaisir en famille.
 
 
+2 #2 Aurélie C 21-04-2012 15:53
Merci pour ce site plutôt complet. Divorcé après 7 ans passés avec une boulimique, les descriptions des comportements sont le reflet de ce que j'ai pu vivre et cela m'éclaire en de nombreux points. De mon côté, j'ai fait tout ce qui fallait "éviter de faire" (selon les moments) et la situation s'est donc dégradée pour nous 2 sans vraiment m'en rendre compte. Mon ex-femme est une personne d'apparence insouciante, sociable, qui malgré tous les signes de bonheur concrets dans le couple, a coupé tous les ponts à un moment les plus engageants (achat maison, projet bébé etc...) sans prévenir très subitement.

Dans mon cas, je suis sorti épuisé de la relation. Bon courage à tous les proches de boulimiques ! Les conseils indiqués ici sont avisés, mais surtout : pensez à vous, pour votre bien !
 
 
+1 #1 Guest 16-04-2012 08:16
Merci pour ce forum trés aidant.j'ai fais la connaissance d'une dame dont sa fille est "annorexique vomisseuse"et comme je suis infirmiere me demande comment agir avec sa fille, mais mes etudes date de quelques années et des progrets sur ce sujet ont ete faient. je voulais me "reactualiser". Encore merci.