| Imprimer |

Elle se gave en ce moment devient-elle boulimique?

Écrit par . Publié dans Est-elle boulimique? anorexique?

1 1 1 1 1 3.9 Stars / 6 Ratings

A

ux parents

Elle est pré-ado ou adolescente. Vous la voyez obsédée par la nourriture, manger tout le temps, grossir ou bien vous la voyez faire un régime, trier les aliments à table, se regarder souvent dans le miroir et vous dire qu'elle est moche alors qu'elle est ravissante. Vous êtes inquiet. Est-elle en train de devenir boulimique ou anorexique ?

Peut-être pas. A l'adolescence, on est encore en quête de son identité. On n'a pas encore le pouvoir de vivre sa propre vie. On s'obsède sur la nourriture ou sur la minceur de son corps mais il se peut que ce ne soit qu'un passage. Si votre enfant est bien dans sa peau il se peut que tout rentre dans l'ordre à un moment ou à un autre. (Attention, les bons résultats scolaires ne signifient pas que votre enfant est bien dans sa peau. Cela signifie qu'il est intelligent mais pas qu'il est autonome sur le plan affectif. Reportez vous sur la partie qui traite des traits de personnalité des personnes boulimiques anorexiques dans la section "D'où ça vient ?". Si vous reconnaissez déjà chez votre enfants les traits de personnalité communs aux personnes boulimiques anorexiques, restez attentifs, ils se pourraient bien qu'ils aient un trouble dépendant de la personnalité. Mais pas de panique, si c'est le cas, les aspects pathologiques d'un trouble dépendant de la personnalité se soignent très bien, on peut acquérir de l'affirmation de soi. Quand aux spécificités liées à leur hypersensibilité relationnelle, ils pourront très possiblement le transformer atout qui fera d'eux des personnalités charmantes et hors du commun.

Aux petit(e)s ami(e)s ou conjoint(e)s

La personne que vous aimez mincit trop et vous vous inquiétez. Peut-être même la souhaiteriez vous un peu plus ronde. N'hésitez pas à le lui dire. Si elle est bien dans peau et amoureuse, elle acceptera sans doute de prendre trois kilos pour vous plaire. Si elle a besoin d'être très mince pour être bien dans sa peau, je suppose que vous aurez à vous faire une raison ou pas...

Par contre vous pouvez commencer à vous inquiéter si elle est très irritable, si elles est sur-excitée, si elle n'a plus ses règles, si elle a des pertes d'équilibre, des crises d'hypoglycémie (le coeur qui bat très fort, une tendance à la nausée à limite de l'évanouissement). Si sa peau vous semble déshydratée, si vous constatez qu'elle a les cheveux et les ongles fragiles et cassants...  Alors oui, il se peut qu'elle ait un problème psychologique dont la malnutrition n'est que le symptôme.

Ou bien au contraire elle grossit, fait des régimes à répétition, échoue puis en recommence un autre peu de temps après. Cela ne vous dérange peut-être pas, vous l'aimiez mince, vous l'aimez tout autant ronde. Quant à elle, elle voudrait bien maigrir, essaie tout le temps mais n'en fait pas réellement une affaire.

Par contre vous pouvez commencer à vous inquiéter si elle devient irritable, s'ennuie, déprime, n'a plus envie de sortir, se laisse un peu aller physiquement en vous répétant sans arrêt qu'elle se trouve moche et qu'elle n'ose plus se montrer aux autres parce qu'elle a honte. C'est son vécu finalement qui vous dira si elle a un problème de personnalité qui compense avec la nourriture. Si elle semble aller bien moralement, tout va bien. Si vous la sentez déprimée, cela vaut peut-être la peine de rester attentif.

Mais pas de panique, les troubles de la personnalité se soignent très bien, elle peut acquérir suffisamment d'affirmation de soi pour que son problème d'alimentation et ses troubles de l'humeur ne soient qu'un vilain souvenir. Elle n'en vous séduira pas moins pour autant, au contraire. Quand on est vraiment affirmé on l'est sans violence. Quant à son hypersensibilité relationnelle, elle sera toujours là, mais mieux gérée, "sublimée" (comme dit Freud) dans l'action, la créativité...

En principe la thérapie rend les gens autonome et l'autonomie est la clef de l'érotisme (on est attiré parce ce qu'on ne possède pas). Mais en revanche si la seule chose qu'elle trouvait dans votre union c'est la sécurité que vous lui apportiez et qu'elle ne trouvait pas en elle, une thérapie peut mettre votre histoire en difficulté... à moins que vous ne  repartiez vous aussi sur de nouvelles bases relationnelles et la rubrique "quoi faire" devrait pouvoir vous aider à communiquer sur de nouvelles bases et peut-être la séduire faute de lui apporter la sécurité.

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter