La psychothérapie devrait-elle être remboursée 

Écrit par . Publié dans Sur la thérapie

1 1 1 1 1 4.2 Stars / 3 Ratings

Les soins médicaux sont pris en charge par la sécurité sociale. Pourquoi pas la psychothérapie?

Ne serait-il pas juste qu'elle soit elle aussi remboursée pour devenir accessible aux adolescents qui sont nombreux aujourd'hui à en avoir besoin, aux personnes dont les moyens sont très limités ?

A une époque de crise où on peut avoir beaucoup de choses gratuitement, pourquoi pas aussi une psychothérapieN'est-elle pas, dans certains cas, remboursée par la sécurité sociale ?

Il y a évidemment la possibilité de faire la psychothérapie avec un médecin psychiatre, puisque les actes psychiatriques sont remboursés. Mais les médecins psychiatres ont-ils tous la formation requise (c'est-à-dire cinq ans de formation post-universitaire, une psychothérapie personnelle et une supervision ( voir article de janvier 2004.)

Remboursée peut-être mais avec quelle efficacité ?

"En ce qui me concerne, au début j'ai fait une thérapie gratuite pendant trois ans. Mais elle était en fait inadaptée. C'était tout au début, je ne savais pas trop les différents types de thérapie qui existaient et ma thérapeute m'écoutait, principalement. Moi je ne savais pas quoi dire, je n'avais jamais rien à dire d'ailleurs et finalement ça n'a servi à rien. Pendant trois ans, je suis allée la voir toutes les semaines et je me dis aujourd'hui que si je n'y étais pas allée, honnêtement, ç'aurait été pareil".

L'idéal serait donc, pour avoir une psychothérapie remboursée, de trouver un médecin psychiatre qui se soit formé à la psychothérapie après ses études universitaires. On aurait alors l'assurance de trouver un praticien tout à fait compétent pour nous aider à surmonter notre souffrance.
Seulement voilà, même quand le médecin est formé à la psychothérapie, les honoraires que la sécurité sociale rembourse ne sont pas suffisants pour qu'il puisse faire des séances de plus d'une demi-heure, ce qui est très limite pour certaines pathologies de la personnalité. S'il prenait véritablement le temps nécessaire à certains patients, il ne gagnerait pas sa vie en facturant le tarif de la sécurité sociale. Il perdrait même peut-être même de l'argent.

Pour accéder à une psychothérapie de qualité, c'est-à-dire quelqu'un qui vous proposera un temps de séance suffisamment long, qui aura suivi une formation post universitaire de qualité, incluant une thérapie personnelle, il est actuellement nécessaire d'en payer le prix. Si l'on veut une approche réellement profonde et efficace, il faut donc payer le psy qui s'est donné les moyens de bien se former (et qui figure dans les fichiers d'une association telle que la Société Nationale de Psychothérapie et de Psychanalyse (SN2P). Cela peut coûter entre 150 et 300 euros par mois si les séances sont suffisamment longues et cela peut durer de deux à cinq ans. Certaines thérapies dites humanistes (gestalt, analyse transactionnelle etc.) fonctionnent par " workshops " (ateliers de psychothérapie intensive) et l'on peut les suivre tous les deux ou trois mois (puisque chaque séance dure deux jours).

"Franchement" nous confie Marie-Dominique (cf. témoignage vidéo des personnes qui s'en sont sorties), " je vois dans le forum de boulimie.fr des personnes qui se plaignent que la psychothérapie est trop chère, mais, si je fais mes comptes (pourtant moi je viens de loin, je prends l'avion, l'hotel, le taxi), au final, j'ai fait des économies monstrueuses. Je ne vous dis pas l'argent que je gaspillais en bouffe, plus l'argent que je gaspillais en boulimies autre que nourriture, c'est-à-dire les dépenses, les cadeaux démesurés pour compenser le fait que j'étais imbuvable".

Ma psychothérapie m'a coûté cher mais
finalement elle m'a fait gagner de l'argent

"En pratique, à partir de la deuxième année de thérapie, j'ai commencé à rentrer dans mes sous, et dans la troisième année de thérapie, j'ai suffisamment économisé pour pourvoir m'acheter un appart. Pas le payer complètement, mais mettre un apport personnel. Ma thérapie a été le meilleur investissement que j'ai jamais fait. J'ai amélioré mon travail, parce que maintenant je suis capable de faire face à la réalité de la vie et des choses (avant je me cachais derrière la boulimie), Je suis devenue plus adulte dans ma façon de gérer ma vie et mes dépenses, J'ai moins de gestes impulsifs, je gère mieux mon travail et donc j'ai plus de revenus. En fait, je trouve que c'est pas cher payé pour récupérer une vie normale. Dominique n'a jamais vécu de véritable histoire d´amour solide avant 46 ans. Parce que des relations on ne peut pas dire qu'elle en ai manqué, mais c´était, selon elle "malsain, pas réciproque ou tortueux".

Mais s'il vous est totalement impossible pour le moment de trouver une psychothérapie adaptée parce que vos moyens ne vous le permettent pas, lisez ce site à fond. Si vous comprenez bien que l'origine de la boulimie vient d'un problème de personnalité, si vous vous remettez en question dans votre vie quotidienne en appliquant, au détail près, les conseils de la rubrique " conseils ", vous pouvez déjà bien avancer sur le chemin qui est à faire pour s'en sortir. Pour les personnes qui ont déjà un psy, même si les séances ne sont pas adaptées en temps et ne durent qu'une demi-heure par semaine, même s'il s'agit d'une psychothérapie traditionnelle (c'est-à-dire si le psy est " neutre " et parle peu), en travaillant avec acharnement sur les points ciblés par ce site (cf. les thérapies qui marchent), vous pouvez aussi avancer dans la bonne direction. Je rencontre régulièrement des personnes qui écrivent sur le forum de boulimie.fr et qui disent les progrès qui leur ont fait faire ce site.

Partagez l'article sur:

FacebookTwitter